En ce moment
 
 

Afghanistan: l'OMS à de nouveau la "permission" des talibans pour travailler

Afghanistan: l'OMS à de nouveau la
L'OMS a reçu l'autorisation des talibans de pouvoir travailler dans les zones qu'ils contrôlent en Afghanistan, avec des restrictionsFabrice COFFRINI

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est félicitée jeudi de pouvoir reprendre son travail en Afghanistan, après en avoir reçu la "permission" des talibans.

"Nous accueillons cette annonce comme un pas dans la bonne direction", a dit le Dr Richard Peeperkorn, représentant de l'OMS dans le pays.

L'organisation y avait suspendu ses activités en avril dernier, comme le Comité International de la Croix Rouge (CICR), après que les talibans lui avaient retiré ses garanties de sécurité. Le CICR a été "autorisé" à reprendre ses activités le 15 septembre.

Le mouvement insurgé a annoncé mercredi qu'il "octroyait la permission" à l'OMS de travailler dans les zones qu'il contrôle, mais à condition entre autres que l'organisation lui soumette tout recrutement de personnel.

Les talibans exigent aussi que la campagne de vaccination contre la polio ne puisse être effectuée que dans les cliniques, et non pas aux domiciles des habitants ou dans les mosquées.

Dans son communiqué, l'OMS souligne que ce sont justement les campagnes de vaccination à domicile qui permettent d'atteindre le plus grand nombre d'enfants.

"Nous craignons qu'après cette longue pause dans les vaccinations, plus d'enfants seront vulnérables au virus de la polio, et qu'un plus grand nombre d'enfants afghans finiront paralysés", a dit Mr. Peeperkorn.

L'Afghanistan est un des rares pays au monde où le virus de la poliomyélite est encore endémique.

La campagne de vaccination est dans le viseur des talibans et de certains chefs religieux. Certains y voient une conspiration occidentale visant à stériliser les enfants musulmans ou à porter atteinte en leur foi en l'islam. D'autres la soupçonnent de servir de couverture à des espions occidentaux ou afghans.

Vos commentaires