En ce moment
 

Afrique du Sud: prison à vie pour un Danois accusé d'avoir mutilé des femmes

Afrique du Sud

(Belga) Un Danois accusé d'avoir mutilé plusieurs femmes en Afrique du Sud et d'avoir conservé leurs organes génitaux dans un congélateur a été condamné jeudi à la prison à perpétuité pour viol sur mineur et assassinat.

En novembre dernier, Peter Frederiksen, 65 ans, avait été reconnu coupable de 36 chefs d'inculpation par le tribunal de Bloemfontein, notamment possession d'images pédopornographiques, viol sur mineur et meurtre avec préméditation. Il a écopé jeudi d'une double peine de prison à vie, la première pour le viol et la seconde pour l'assassinat de son épouse. "La prison à vie n'est pas disproportionnée compte tenu de la gravité du crime de viol sur mineur et de l'assassinat de votre femme", a déclaré le juge Johann Daffue. "Le meurtre était prémédité. Vous l'avez orchestré", a-t-il ajouté. L'épouse de Peter Frederiksen, Anna Matseliso Molise, qui devait être le témoin-clé de l'affaire, avait été tuée par balle en octobre 2015 au Lesotho. Les femmes et les enfants doivent être "protégés de personnes comme vous", a encore estimé le juge jeudi. Le verdict rendu, Peter Frederiksen, qui avait plaidé non coupable, a présenté ses excuses à la famille de son épouse au Lesotho, ainsi qu'à sa famille au Danemark et en Afrique du Sud. Ce propriétaire d'armurerie avait été arrêté à son domicile à Bloemfontein en septembre 2015 après une plainte de sa femme. La police avait alors découvert dans sa maison des morceaux de clitoris conservés dans un congélateur. D'autres morceaux de parties génitales féminines séchaient sur un crochet, tandis que de la chair baignait dans des bouteilles. Le tribunal avait abandonné 20 chefs d'inculpation liés à la mutilation, estimant que la loi ne définissait pas spécifiquement les sanctions applicables pour de tels crimes. L'excision est interdite en Afrique du Sud, bien qu'il ne s'agisse pas d'une pratique courante dans le pays. (Belga)

Vos commentaires