En ce moment
 

Afrique du Sud: un pasteur condamné avec sursis pour propos homophobes

Afrique du Sud

(Belga) Un pasteur sud-africain a été condamné vendredi au Cap à 30 jours de prison avec sursis pour avoir tenu à plusieurs reprises des propos homophobes, traitant notamment les gays de "pervers" qui devraient être "enfermés dans des cages".

En décembre 2016, Oscar Bougardt, qui officie dans une église pentecôtiste au Cap, avait affirmé que les homosexuels étaient des "criminels" et que "99% des pédophiles avaient un passé homosexuel". En 2015, il avait lancé qu'ils devraient être "enfermés dans des cages". "Non seulement de telles déclarations déshumanisent les gays et lesbiennes, mais elles encouragent la violence à leur égard", a estimé vendredi le juge Lee Bozalek de la Haute Cour du Cap. "Elles sont discriminatoires et incitent à la haine et à la violence sur la base de l'orientation sexuelle", a-t-il ajouté, condamnant le pasteur à 30 jours de prison avec sursis. Si Oscar Bougardt profère de nouveau des insultes à l'égard de la communauté homosexuelle dans les cinq prochaines années, il devra purger sa peine de prison, a-t-il précisé. Sur le continent africain où l'homosexualité est encore considérée comme un crime dans certains pays, l'Afrique du Sud fait figure de précurseur. Le mariage homosexuel y est légal depuis 2006, mais les préjugés y restent tenaces. En septembre 2016, les autorités sud-africaines avaient interdit l'entrée sur leur territoire à un prédicateur chrétien américain, Steven Anderson, dont les propos homophobes avaient suscité une levée de boucliers de la communauté gay sud-africaine. (Belga)

Vos commentaires