En ce moment
 

Albi: Christophe Castaner rend hommage à la policière mortellement percutée

Albi: Christophe Castaner rend hommage à la policière mortellement percutée
Le ministre de l'Intéieur, Christophe Castaner, rend hommage à la policière tuée par un chauffard, le 19 octobre à Albi (Tarn)ERIC CABANIS

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a évoqué "une terrible injustice" lors de l'hommage rendu vendredi à Albi à la policière de 49 ans mortellement percutée lundi par un véhicule conduit par "un chauffard".

"La mort de votre collègue Marlène Castang est une terrible injustice", a déclaré le ministre de l'Intérieur dans son allocution prononcée dans la cour de l’hôtel de police d’Albi. Il a rappelé que la policière avait été victime d'un "chauffard conduisant à vive allure sous l'emprise de produits stupéfiants".

La gardienne de la paix a été mortellement percutée par une voiture lundi matin alors qu'elle sécurisait un accident sur la rocade d'Albi. Elle est décédée sur place.

La victime était affectée en police-secours et participait aux alentours de 6 heures du matin à la sécurisation d'un premier accident, lorsqu'elle a été violemment heurtée par un 4X4 dont le conducteur avait perdu le contrôle.

"L'individu, hélas connu de nos services de police, a été immédiatement interpellé", a encore déclaré M. Castaner, précisant que le jeune homme avait été placé en détention provisoire "dans l'attente de son procès".

Le conducteur fait l'objet de poursuites pour homicide involontaire aggravé par les circonstances d'une vitesse non adaptée et d'une conduite sous stupéfiants (cocaïne), a indiqué une source proche du dossier.

M. Castaner a retracé devant quelque 400 personnes, fonctionnaires et proches rassemblés devant le cercueil, l'itinéraire "d'une policière reconnue et saluée" par sa hiérarchie.

Elle était revenue dans la ville dont elle est originaire en 2011 après avoir exercé à la préfecture de police de Paris puis en sécurité publique à Marseille, a-t-il précisé.

La policière a reçu le grade de capitaine à titre posthume, puis a été élevée au grade de chevalier de l’Ordre du mérite et décorée de la médaille de la police.

Vos commentaires