En ce moment
 
 

Amman rappelle son ambassadeur en Israël après la détention de deux Jordaniens

(Belga) La Jordanie a annoncé mardi avoir rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv pour protester contre le refus d'Israël de libérer deux Jordaniens, dont une femme, détenus depuis plusieurs mois.

Selon Amman, Hiba al-Labdi, 24 ans, et Abdelrahmane Merhi, 28 ans, ont été arrêtés respectivement en août et en septembre alors qu'ils traversaient le pont Roi Hussein (ou pont Allenby), point de passage entre la Jordanie et la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël. Depuis leur arrestation, les autorités jordaniennes ont maintes fois appelé à leur libération. Les raisons de leur détention n'ont pas été non plus communiquées par l'Etat hébreu. "Vu le refus d'Israël de répondre à nos demandes persistantes de libérer les ressortissants jordaniens Hiba al-Labdi et Abdelrahmane Merhi, et vu la poursuite de leur détention illégale et inhumaine, nous avons, comme première étape, rappelé notre ambassadeur à Tel-Aviv pour consultations", a indiqué dans un communiqué le chef de la diplomatie jordanienne Aymane Safadi. "Nous rendons Israël totalement responsable de la sécurité de nos ressortissants et nous continuerons à prendre toutes les mesures politiques, légales et diplomatiques pour garantir leur retour au pays sains et saufs" a-t-il ajouté, accusant Israël de "mettre la vie (des détenus) en danger car leur état de santé s'est détérioré". Le ministre a de nouveau appelé Israël à les libérer "immédiatement et sans délai". Selon les médias jordaniens, la jeune femme est en grève de la faim depuis un mois et son état de santé s'est détérioré, alors que le Jordanien est atteint du cancer. D'après ces mêmes sources, les deux Jordaniens voulaient se rendre en Cisjordanie pour assister à des mariages de leurs proches. En Israël, les autorités n'ont pas réagi à cette affaire. Selon les médias israéliens, Hiba al-Labdi est en détention administrative depuis août. Ils ont aussi fait état de sa grève de la faim depuis un mois en précisant qu'elle avait été hospitalisée. La Jordanie a signé un accord de paix avec Israël en 1994. (Belga)

Vos commentaires