En ce moment
 

Angela Merkel arrive en Chine pour parler de la Corée du Nord, de l'Iran et de commerce

Chine

(Belga) La chancelière allemande Angela Merkel est arrivée jeudi à Pékin pour une visite sous le signe du commerce et des tensions diplomatiques, principalement le retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire iranien ainsi que le programme nucléaire de la Corée du Nord.

Le séjour d'Angela Merkel a débuté par un petit-déjeuner informel avec le Premier ministre Li Kegiang qui a été suivi d'honneurs militaires devant le Palais de l'Assemblée du Peuple. L'Allemagne et la Chine souhaitent tous deux sauver l'accord sur le nucléaire iranien, malgré le retrait des Etats-Unis, et s'entendent pour la poursuite des négociations pour la dénucléarisation de la Corée du Nord, selon des sources diplomatiques. Mme Merkel, qui conduit une délégation économique restreinte pendant deux jours, doit également rencontrer le président chinois Xi Jinping, jeudi. Le commerce fera aussi partie du programme, même si la chancelière ne s'attend pas à conclure d'accord majeur. Les relations commerciales bilatérales entre la Chine et l'Allemagne ont atteint 190 milliards d'euros l'an dernier. L'Allemagne vise un meilleur accès au marché chinois. Le pays européen reproche dans le même temps à l'empire du milieu des transferts de technologie des entreprises occidentales à destination de la Chine. L'augmentation récente des investissements chinois en Europe pourraient également être discutés. Il n'est pas certain que les droits de l'Homme soient débattus. Les activistes espèrent qu'Angela Merkel abordera le cas de Liu Xia, veuve du prix Nobel de la paix Liu Xiaobo, assignée à résidence depuis huit ans sans charges d'accusation. La visite de Mme Merkel constitue "la meilleure et unique chance" que Liu soit libérée cette année, a indiqué son ami Hu Jia à l'agence allemande DPA. Vendredi, la chancelière se rendra à Shenzhen, haut lieu du secteur des technologies et de l'innovation au sud du pays, avant de regagner l'Allemagne. (Belga)

Vos commentaires