En ce moment
 
 

Antidopage: de nouvelles règles de gouvernance adoptées par l'AMA

Antidopage: de nouvelles règles de gouvernance adoptées par l'AMA
L'AMA a adopté jeudi de nouvelles règles de gouvernance, notamment sur la place des sportifs, de nature à apaiser ses relations avec les Etats-Unis Eric THOMAS
 
 

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a adopté jeudi de nouvelles règles de gouvernance, notamment sur la place des sportifs, de nature à apaiser ses relations avec les Etats-Unis qui ne lui ont pas encore versé toute leur contribution financière exigeant des efforts en ce sens.

Le conseil de fondation de l'AMA -- composé du mouvement sportif et de membres de gouvernements -- a avalisé unanimement jeudi à Paris, les propositions discutées la veille lors d'un comité exécutif.

En juillet dernier, les USA avaient conditionné le versement de la deuxième moitié de leur contribution financière (sur un total de 2,9 millions de dollars) à la mise en place de nouvelles mesures sur la gouvernance.

L'AMA avait alors précisé que des réformes étaient "en cours de discussion" alors que les rapports entre les USA et l'AMA sont notoirement explosives, les Américains reprochant un manque d'indépendance à l'organisation.

Ces nouvelles mesures ont été présentées et adoptées jeudi à Paris et ont reçu les encouragements de Ruhal Gupta, tout juste nommé directeur du bureau en charge de la stratégie nationale de lutte contre les drogues aux Etats-Unis et présent sur place. "Je félicite l'AMA pour ces propositions", a lancé ce représentant de l'administration de Joe Biden, qui a apporté son "soutien".

"C'est un pas très positif, et je suis très optimiste sur le paiement de la deuxième tranche", s'est félicité le président de l'AMA, Witold Banka, lors d'une conférence de presse, après avoir remercié le représentant américain pendant la réunion, expliquant "continuer à améliorer la gouvernance" de l'agence.

Concrètement, ces nouvelles règles modifient la composition des instances. Ainsi, le comité exécutif comprendra un membre indépendant supplémentaire, et un membre élu du comité des athlètes. Au conseil de la fondation, il y aura deux nouveaux membres issus des agences nationales antidopage et deux places pour des athlètes.

Ces réformes pourront entrer en vigueur en 2023, a précisé à l'AFP Olivier Niggli, directeur général de l'AMA.


 




 

Vos commentaires