Après des mois d'enquête, l'ex-avocat de Trump va plaider coupable

Après des mois d'enquête, l'ex-avocat de Trump va plaider coupable
Michael Cohen, ex-avocat personnel de Donald Trump, photographié le 26 avril 2018, à la sortie d'un tribunal à New York HECTOR RETAMAL

Après quatre mois d'enquête qui ont exaspéré Donald Trump, son ex-avocat personnel Michael Cohen, menacé d'inculpation pour fraude bancaire et fiscale, a accepté mardi de plaider coupable devant un juge fédéral, selon plusieurs médias américains.

Cet important rebondissement judiciaire n'a pas été confirmé officiellement et on ignore dans l'immédiat à quels chefs d'inculpation Michael Cohen, 51 ans dont plus de 10 au service de Trump, a accepté de plaider coupable.

Mais le tribunal fédéral de Manhattan a confirmé qu'une audience était prévue à 16H00 locales (20H00 GMT) pour Michael Cohen, lors de laquelle les chefs d'inculpation devraient être révélés devant un juge.

Selon le New York Times, Michael Cohen devrait se reconnaître coupable de fraude bancaire et fiscale et de violation des lois sur le financement des campagnes électorales. Des accusations notamment liées aux sommes qu'il a versées à des femmes affirmant avoir eu dans le passé des relations sexuelles avec le président, dont l'actrice de films X Stormy Daniels, en échange de leur silence sur ces histoires.

Une partie des accusations pourraient aussi découler de prêts obtenus par Michael Cohen pour des sociétés de taxi new-yorkaises dont il est propriétaire, non directement liées à son métier d'avocat.

Ni le bureau du procureur ni l'avocat de Cohen, Lanny Davis, n'ont réagi à ces informations pour l'instant.

- Interminable saga judiciaire

Mais même si les chefs d'inculpation contre Cohen n'avaient pas de lien direct avec Donald Trump, ils compliquent encore un peu plus la saga judiciaire dans laquelle est empêtrée depuis des mois le président américain.

L'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur une éventuelle collusion entre son équipe de campagne et la Russie n'en finit pas.

L'annonce d'un accord de culpabilité intervient d'ailleurs alors qu'un jury populaire délibère depuis quatre jours de l'éventuelle culpabilité de son ex-chef de campagne Paul Manafort, premier procès à découler de cette enquête-fleuve que Trump qualifie régulièrement de "chasse aux sorcières".

Les accords de culpabilité, avec ou sans collaboration avec les enquêteurs, sont courants aux Etats-Unis lorsque les procureurs disposent d'éléments de preuve suffisants pour espérer obtenir une condamnation en cas de procès.

Ils permettent généralement à l'accusé d'être traité de façon plus clémente et d'obtenir une sentence parfois allégée.

Si l'accord de plaider coupable accepté par Cohen ne prévoit apparemment pas de coopération avec les enquêteurs de Manhattan, selon le New York Times, il ne l'empêche pas de coopérer avec l'enquête menée par Robert Mueller.

- "Accrochez vos ceintures"

Beaucoup s'interrogent sur les informations que les enquêteurs ont déjà obtenues ou pourraient encore obtenir de Michael Cohen, et le risque qu'elles pourraient faire peser sur le président.

Michael Cohen, longtemps employé par la Trump Organization, a en effet rendu durant dix ans des loyaux services à l'ex-magnat de l'immobilier new-yorkais, n'hésitant pas à attaquer ses adversaires, au point d'être surnommé le "pitbull" de Trump. Il a dit un jour qu'il serait prêt à "prendre une balle pour le président".

Mais ce père de famille, dont les bureaux ont été perquisitionnés en avril, avait ces dernières semaines changé d'avocat et de stratégie, semblant prêt à attaquer de front son ancien patron, faisant diffuser en particulier un enregistrement compromettant pour le président.

Pour la plus grande joie des adversaires de Trump. L'un des plus médiatiques, Michael Avenatti, avocat de Stormy Daniels qui prédisait depuis des semaines que Michael Cohen finirait par plaider coupable, a tweeté à l'intention de Rudy Giuliani, un des avocats de Trump: "Attache ta ceinture, mon loulou, toi et ton client avez complètement raté ce coup-là"!

Vos commentaires