En ce moment
 
 

Après une traque, Aymen Smiri, le cerveau du double attentat de Tunis a été abattu par la police

Après une traque, Aymen Smiri, le cerveau du double attentat de Tunis a été abattu par la police

Le cerveau du double attentat de Tunis a été tué cette nuit par la police tunisienne. Il est soupçonné d'avoir organisé les 2 explosions qui ont frappé la capitale de la Tunisie la semaine passée. C'est un homme de 23 ans lié au groupe terroriste Etat Islamique.

Le terroriste le plus recherché depuis une semaine s'est fait exploser devant une station-service. Les forces spéciales le traquaient depuis deux jours. Il y avait du monde hier soir dans ce quartier populaire de Tunis. Par chance, il n’y a eu aucune victime lors de cette opération policière qui s’est terminée par le suicide du terroriste.

"En dépit de ce qui est arrivé, je voudrais vous dire que notre pays est fort. Le terrorisme n'a pas sa place ici", indique un témoin. 

Le terroriste présumé, Aymen Smiri, habitait un quartier populaire. Âgé de 23 ans, il serait selon la police, le cerveau de l'attentat du 27 juin qui a fait un mort et huit blessés. Hier soir, la population s’est rassemblée pour soutenir les autorités. "Il n'y a pas de pays sans risques. Tous les pays sont visés. La réponse de la Tunisie est équivalente à celle de n'importe quel pays européen", indique Youssef Chahed, premier ministre tunisien.

L’organisation "Etat Islamique" a revendiqué le double attentat de la semaine dernière. Alors que la saison des vacances a commencé, c’est un mauvais signal pour les Tunisiens. Ils ont un besoin vital du tourisme. Les autorités et la population font donc tout pour tenter de rassurer.

Vos commentaires