Argentine: retour en prison pour un tortionnaire de la dictature

histoire

(Belga) Un ancien chef emblématique de la police durant la dictature argentine (1976-1983) va retourner en prison, la justice ayant révoqué vendredi une mesure de résidence surveillée qui avait scandalisé de nombreux Argentins.

Les juges ont estimé que l'état de santé de Miguel Etchecolatz, 88 ans, condamné cinq fois à la prison à perpétuité pour crimes contre l'humanité, était compatible avec la détention. Depuis le 27 décembre, Etchecolatz réside dans une maison de la station balnéaire de Mar del Plata, devant laquelle nombre de touristes ont manifesté durant l'été austral pour dénoncer sa sortie de prison. Dans les années 2000, des centaines de militaires de haut rang, policiers et cadres de la dictature argentine ont été jugés et condamnés. Fin 2017, sur les 1.064 condamnés ou accusés en détention provisoire, 449 sont en prison et 533 sont en résidence surveillée, d'après le parquet des crimes contre l'humanité. (Belga)

Vos commentaires