En ce moment
 

Asile et migration - Libye: l'ONU proroge le permis d'inspecter des navires soupçonnés de trafic de migrants

(Belga) Le Conseil de sécurité a renouvelé mercredi pour un an l'autorisation pour les membres de l'ONU d'inspecter au large de la Libye des navires soupçonnés de trafic de migrants entre l'Afrique et l'Europe, au terme de négociations difficiles avec les Etats-Unis, selon des diplomates.

Proposée par le Royaume-Uni, la résolution a été approuvée à l'unanimité des 15 membres du Conseil. Les négociations ont donné lieu à des frictions avec les Etats-Unis qui ont voulu édulcorer le projet de texte et lui retirer plusieurs paragraphes détaillés sur les trafics de migrants, jugés trop permissifs pour les migrations, selon des diplomates. Au final, le texte se borne à des rappels de précédentes résolutions. Il "condamne tous les actes de trafic de migrants et de traite d'êtres humains ayant le territoire libyen et le large des côtes libyennes comme destination, zone de transit ou point de départ, qui fragilisent davantage le processus de stabilisation de la Libye et mettent en péril les vies de centaines de milliers de personnes". A l'issue du vote, la France et le Royaume Uni ont tenu à prendre la parole pour rappeler la gravité du sujet et insister sur les positions traditionnelles du Conseil de sécurité sur les réfugiés notamment. Dans un rapport qui a servi de base au renouvellement du droit d'inspecter des navires suspects, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, relève qu'un "nombre trop élevé" de migrants, dont des femmes et des enfants, continuent de risquer leur vie pour traverser la Méditerranée en étant la proie de passeurs exploitant leur détresse. (Belga)

Vos commentaires