En ce moment
 
 

Asile et migration - Plus de 70 migrants secourus au large de la Tunisie par la Garde nationale

(Belga) Plus de 70 migrants partis de Libye pour se rendre en Italie ont été secourus au large de la Tunisie par la Garde nationale tunisienne, a indiqué mardi son porte-parole, qui n'a pas fait état de victimes.

Partis de Zouara dans l'ouest de la Libye, les 71 migrants ont été secourus lundi soir dans les eaux tunisiennes au large des îles Kerkennah (est), alors que leur bateau prenait l'eau, selon le porte-parole de la Garde nationale, Houcem Eddine Jebabli. Parmi les candidats à l'exil se trouvent notamment 37 Bangladais, huit Marocains, huit Egyptiens, sept Algériens, quatre Soudanais, deux Tchadiens et un Tunisien, a-t-il précisé. Tous sont sains et saufs, selon la même source. Ces dernières semaines, des dizaines de candidats à l'exil tentant de rallier l'Italie depuis l'ouest de la Libye ont été secourus au large de la Tunisie, où plusieurs naufrages meurtriers ont eu lieu. La semaine passée, 16 corps ont été retrouvés dont 15 repêchés au large des côtes du sud de la Tunisie après le naufrage d'une embarcation transportant plus de 80 migrants, d'après le récit d'un des survivants. Début mai, 16 rescapés, majoritairement Bangladais, avait été accueillis en Tunisie après un naufrage qui avait fait un soixantaine de morts. En juin, 75 migrants, en majorité Bangladais, sauvés dans les eaux internationales, étaient restés bloqués plus de deux semaines sur le pont d'un bateau au large du port de Zarzis (sud), car les autorités estimaient ne pas pouvoir les prendre en charge. Un grand nombre d'entre eux sont repartis pour le Bangladesh par l'intermédiaire de l'Organisation internationale des migrations. La Tunisie est considérée comme l'un des principaux points de passage de migrants clandestins, essentiellement originaires d'Afrique subsaharienne, vers l'Europe, et principalement l'Italie. (Belga)

Vos commentaires