Asile et migration - Tunisie: 45 migrants secourus au large d'une île

(Belga) Quarante-cinq migrants clandestins ont été secourus par les garde-côtes au large de l'île de Kerkennah, dans l'est de la Tunisie, a indiqué dimanche la Garde nationale tunisienne, qui n'a pas fait état de victimes.

Leur embarcation était tombée en panne au large de l'île, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la Garde nationale Houssemeddine Jebabli, précisant que le sauvetage avait eu lieu en matinée. Les personnes secourues, pour la plupart des ressortissants de pays d'Afrique subsaharienne, sont "en bonne santé", a-t-il affirmé, mentionnant la présence de deux femmes enceintes à bord. Leur embarcation était partie des côtes libyennes pour rejoindre l'Europe, selon ce porte-parole, ajoutant que les migrants ont été pris en charge par le Croissant-Rouge tunisien. Le pays a été témoin de plusieurs naufrages meurtriers. Le dernier en date a fait 87 morts en juin, en majorité des migrants de nationalité tunisienne, après le naufrage de leur bateau au large de l'île de Kerkennah. Fin juillet, les autorités avaient décidé "pour des raisons humanitaires", d'accueillir 40 migrants secourus par un navire commercial qui attendait depuis deux semaines d'accoster au large de Zarzis, dans le sud de la Tunisie. Un nombre croissant de Tunisiens en quête d'emploi et de perspectives d'avenir tentent de se rendre illégalement en Italie via la Méditerranée. La Tunisie est considérée comme l'un des principaux points de passage de migrants clandestins, essentiellement originaires d'Afrique subsaharienne, vers l'Europe, et principalement l'Italie. (Belga)

Vos commentaires