En ce moment
 
 

Attaque sanglante en Tunisie: le gouvernement tunisien ferme 80 mosquées accusées d'inciter à la violence

Attaque sanglante en Tunisie: le gouvernement tunisien ferme 80 mosquées accusées d'inciter à la violence

Le gouvernement tunisien a décidé samedi de fermer 80 mosquées qui ne sont pas sous le contrôle de l'Etat. Elles seront toutes fermées d'ici une semaine, a annoncé le Premier ministre Habib Essid. Il accuse ces lieux de culte d'inciter à la violence.

Habib Essid estime que la lutte contre le terrorisme est un "devoir national". Il appelle les Tunisiens à aider les autorités. Depuis la chute du dictateur Zine el-Abidine Ben Ali en janvier 2011, les groupements radicaux ont gagné en influence dans le pays. Le Premier ministre tunisien a annoncé qu'un "congrès national" pour lutter contre le terrorisme serait organisé en septembre. D'ici là, "un plan exceptionnel pour sécuriser davantage les sites touristiques et archéologiques" sera mis en oeuvre, "en déployant des unités de la sécurité touristique, armées, tout le long du littoral ainsi qu'à l'intérieur des hôtels à partir du 1er juillet", a-t-il ajouté.

Vos commentaires