Australie: des milliers de personnes dans les rues pour le "jour de l'invasion"

Australie: des milliers de personnes dans les rues pour le
histoire

(Belga) Des dizaines de milliers de personnes opposées à la fête nationale australienne ont manifesté dans les grandes villes de l'île-continent, samedi, rappelant que l'arrivée des navires britanniques en 1788 ont marqué le "jour de l'invasion" pour les population indigènes.

Il est important de se remémorer les atrocités commises depuis l'arrivée des Européens, ont souligné les leaders aborigènes dès le début des cérémonies de la fête nationale, appelée Australia Day. Le 26 janvier est un "jour sombre" pour les Aborigènes, a déclaré Yvonne Weldon, descendante du peuple Wiradjuri, lors d'un discours à Sydney. "Ce jour-là, il y a 231 ans, a constitué le début d'un changement dévastateur dans la vie des premières populations de ce pays, le début de traumatismes jamais vécus auparavant." Elle a invité à observer une minute de silence avant d'appeler à rebaptiser le 26 janvier "Survival Day" (jour de la survie). "Il est juste d'arrêter, de réfléchir et de reconnaître les atrocités qui ont été commises sur cette terre. Non pas par culpabilité, mais pour écouter, apprendre, partager et se rassembler." La Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, a réagi en disant que le discours de Mme Weldon contenait des mots forts "que nous avons tous besoin d'entendre". A Melbourne, plus en 5.000 personnes ont marché contre le choix du 26 janvier pour la fête nationale. Le Premier ministre Scott Morrison, fervent partisan de la date, a raconté lors d'une cérémonie à Canberra que ses ancêtres étaient arrivés en Australie avec la première flotte de bagnards ("First Fleet"). Il a rappelé les conditions difficiles dans lesquelles vivaient les premiers arrivants. Il a ensuite déclaré que l'Australie avait grandi depuis ces jours "cruels" et s'était empreinte des principes de liberté individuelle et d'égalité. Il a remercié les Australiens autochtones pour leur "héritage merveilleux" d'au moins 60.000 ans de culture et d'histoire. (Belga)

Vos commentaires