En ce moment
 

Azerigate - Destexhe a enfreint le Code de conduite du Conseil de l'Europe: le Sénat prend acte

(Belga) Le bureau du Sénat a pris acte vendredi du rapport de la commission d'enquête de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (ACPE) selon lequel le sénateur Alain Destexhe (MR) a enfreint le Code de conduite de l'institution strasbourgeoise, ce qui l'a amenée à lui interdire, en guise de sanction, l'accès au bâtiment.

Ecolo demandait au Sénat de constater que M. Destexhe avait, ce faisant, enfreint le code de déontologie de la Haute assemblée. Selon le Bureau du Sénat, le conflit d'intérêt soulevé à Strasbourg ne concerne pas directement sa fonction de sénateur. Ecolo demandait également que M. Destexhe soit déchu de la vice-présidence du groupe interparlementaire Belgique-Azerbaïdjan. La sénatrice écologiste Cécile Thibaut a dénoncé vendredi sa présence en Azerbaïdjan, au Kazakhstan, au Kirghizistan, en Ouzbékistan et au Tadjikistan. M. Destexhe s'est vu reprocher d'avoir violé le code de conduite des membres de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Il avait créé et administré une association formant à la supervision des élections en Azerbaïdjan, suspectée d'avoir été financée par des fonds azéris. Alors qu'il y était contraint, il n'avait pas mentionné ses qualités, auprès de la commission de l'assemblée chargée de vérifier les éventuels conflits d'intérêts, lors de la rédaction d'un rapport controversé sur la situation des droits humains en Azerbaïdjan. Entre-temps, M. Destexhe a démissionné de l'asbl qu'il avait fondée et administrée, et de l'ACPE. Une information judiciaire a été ouverte à Bruxelles. Le sénateur MR, qui est également député bruxellois et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, réfute toute corruption. (Belga)

Vos commentaires