En ce moment
 
 

Bea Diallo actuellement pas candidat à l'élection présidentielle en Guinée Conakry

(Belga) Le Premier échevin socialiste ixellois Bea Diallo, en charge notamment des Finances, de la Jeunesse et de l'Emploi, n'est actuellement pas candidat aux élections présidentielles en Guinée Conakry annoncées à la fin de l'année. S'il le devenait, il renoncerait à ses fonctions politiques en Belgique, a-t-il indiqué mercredi par voie de communiqué adressé à l'agence Belga via la Fédération bruxelloise du PS. Selon la Fédération bruxelloise du PS, ce point de vue a été exprimé en plein accord avec le président des socialistes bruxellois, Ahmed Laaouej.

Selon Sudpresse, M. Diallo (PS), par ailleurs ex-champion du monde de boxe est depuis mardi à Conakry pour présenter à la population le fruit de son travail caritatif "Fight for Africa" visant à développer deux centres de formation professionnelle pour les jeunes peu qualifiés et dupliquer le concept dans d'autres pays africains. Il est prêt à se lancer dans la course à la présidence. "Des suites de l'article parlant d'une candidature officielle de ma part aux élections présidentielles en Guinée Conakry pour 2020, je me dois de réagir... Suis-je officiellement candidat aux élections présidentielles de Guinée actuellement? Non! Suis-je disponible et prêt à prendre mes responsabilités si demain, j'étais appelé par la population à incarner une solution pour sortir le pays et la population de l'impasse politique actuelle? Oui! Et si c'est le cas, je me mettrais en congé de la politique" (ndlr: en Belgique), a tenu à dire le mandataire socialiste, par voie de communiqué. M. Diallo a précisé être venu avant tout dans la continuité de son combat de boxe qui consistait en montrant l'exemple à travers le surpassement de soi, à sensibiliser le public belge et guinéen à l'enjeu d'un arrêt des flux migratoires vers l'Europe via la formation des jeunes aux besoins de l'économie réelle. "J'appelle à rester serein et à ne pas faire d'amalgames simplistes. Ma démarche a toujours été transparente vis à vis de mes engagements en Belgique et en Guinée. Aujourd'hui je suis le Premier 1er échevin à Ixelles et je compte bien assumer pleinement mon mandat. Je n'ai aucun problème à assumer ce que j'ai dit... mais j'invite tout un chacun à ne pas céder à la facilité de jeter l'opprobre sur ma démarche consistant à m'engager pour mieux former la jeunesse africaine aux métiers qualifiés de main d'oeuvre sur place", a encore dit Bea Diallo. (Belga)

Vos commentaires