En ce moment
 
 

Belarus, Bélarus ou Biélorussie: quelles sont les différences?

Belarus, Bélarus ou Biélorussie: quelles sont les différences?
 
 

Belarus, Bélarus ou bien Biélorussie, faut-il vraiment choisir ? Le président du Conseil, Charles Michel, dit: "Un avion de Ryanair qui a été forcé d'atterrir au Bélarus, c'est une menace". Le Premier ministre luxembourgeois dit de son côté: "On a eu de longues discussions sur la Biélorussie". Enfin, en Belgique, le Premier ministre évoque: "la Biélorussie"

Sur le plan international, les deux noms coexistent. Sur le site du ministère des Affaires étrangères, il est indiqué Belarus pour parler du pays (sans accent). Néanmoins, sur l'un des tweets de Sophie Wilmès, ministre des affaires étrangères, il est écrit "Biélorussie".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

En France, dans les médias et dans certaines organisations, l'usage est de garder l'appellation Biélorussie qui date de la période soviétique mais qui est rentré dans l'usage commun. Pour les habitants du pays, "Bélarus" est le nom du pays d'avant l'époque soviétique. Cela marque la volonté politique de se démarquer à la fois de l'époque soviétique et de la Russie. La différence est donc avant tout politique mais aussi historique. "Bélarus fait référence à l'Etat indépendant de Bélarus avant l'Union soviétique. Pour les habitants, son usage marque une rupture politique avec le régime actuel qui s'inscrit dans la lignée soviétique/post-soviétique. Donc il y a une revendication politique à l'utilisation du nom Bélarus qui s'oppose pour nous, francophones, à l'usage dans notre langue de ce nom Biélorussie", explique Eric Maurice de la fondation Robert Schuman. 

Sur la version francophone du site des Nations Unies, il est écrit Biélorussie. Néanmoins, il y a à côté du nom un astérisque renvoyant au nom Bélarus. De son côté, l'Académie française préconise le nom "Biélorussie". Le cas Bélarus n'est d'ailleurs pas unique. "Il y a plusieurs exemples. On peut citer l'exemple de Pékin qu'on continue d'utiliser en français alors que les chinois et les anglo-saxons ont adopté l'appellation de Bejing. Puis, plus près de nous, il y a la République tchèque qui veut s'appeler Tchéquie mais l'usage République tchèque s'est maintenue. C'est beaucoup des questions d'habitude", 

Entre traditions historiques et traditions orales dans la langue française, le nom de ce pays dans l'Europe de l'Est n'a pas fini de faire débat. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires