En ce moment
 

Bloqués sous terre: quelques opérations de sauvetage marquantes

Enfants

Les douze jeunes footballeurs coincés dans une grotte inondée en Thaïlande avec leur entraîneur depuis plus de neuf jours ne sont pas ceux qui ont passé le plus de temps sous terre avant d'être secourus. Mais le fait qu'ils soient des enfants est exceptionnel.

Voici quelques opérations de secours marquantes de personnes bloquées sous terre ces dernières années à travers le monde:

- 2014, Untersberg, Allemagne

Plus de 700 secouristes ont participé aux opérations de sauvetage de Johann Westhauser, grièvement blessé dans une grotte en Allemagne, le 8 juin 2014. L'homme de 52 ans était en compagnie de deux autres personnes quand il a été blessé à la tête par la chute d'une pierre. Un accompagnateur a marché pendant de longues heures pour prévenir les secours pendant que l'autre est resté auprès du blessé.

Ce dernier ne pouvait pas bouger. Des secouristes et médecins de cinq pays ont oeuvré pour l'évacuer de l'endroit où ils se trouvait à 1.000 mètres sous terre. L'homme a été évacué à l'aide d'un treuil, 11 jours après s'être blessé dans la grotte.

- 2012, Ica, Pérou

Neuf mineurs ont été coincés pendant sept jours sous terre, à la suite d'un éboulement à Ica, dans le sud du Pérou, le 7 avril 2012. Des secouristes ont évacué les mineurs enveloppés dans des couvertures et avec des lunettes de soleil pour protéger leurs yeux de la lumière du jour après être restés dans le noir.

L'opération de sauvetage a été entravée par des craintes de nouveaux éboulements dans la mine, à mesure que les secouristes creusaient dans le sol et la pierre. Bloqués dans un orifice de 250 mètres sous terre, les mineurs ont plaisanté et fait des exercices physiques pour passer le temps et garder le moral.

"Ce moment-là, c'est comme une renaissance", avait déclaré l'un des mineurs secourus.

- 2010, Copiapo, Chili

Le 5 août 2010, 33 hommes se sont retrouvés bloqués sous terre après un effondrement dans une mine à Copiapo, au Chili. Ils avaient été donnés pour mort quand une sonde a pu localiser les mineurs vivants, 17 jours plus tard.

Les hommes avaient survécu avec seulement 15 boîtes de thon a partager entre eux: "nous en avons mangé une petite cuillère toutes les 24 heures, puis toutes les 48 heures, et finalement toutes les 72 heures", avait déclaré l'un des survivants, Franklin Lobos.

Après leur localisation, il a fallu forer un puits de secours pour les atteindre, ce qui a pris des semaines avant de pouvoir les ramener à la surface. Au total, ils ont passé près de 70 jours coincés à 600 mètres sous terre.

- 2005, Kamtchatka, Russie

Sept jeunes marins russes dans un bathyscaphe sont restés bloqués trois jours quand leur mini-sous-marin s'est retrouvé coincé à un câble par plus de 190 mètres de fond, au large de la péninsule du Kamtchatka, en Extrême-Orient russe.

Ils ont été secourus à l'aide d'un Scorpi-45 de la marine britannique qui a réussi à dégager le mini-sous-marin Priz. Le président russe, Vladimir Poutine, avait décerné des médailles aux Britanniques qui ont participé à l'opération et annoncé l'achat de plusieurs de ce type de robot.

- 1999, Gramat, France.

Le 22 novembre 1999, des secouristes sont arrivés sur les lieux où sept spéléologues étaient coincés dans une grotte pendant 10 jours à Gramat, dans le sud-ouest de la France. Tous expérimentés, ils se sont retrouvés piégés dans le gouffre des Vitarelles à la suite d'une forte tempête qui a provoqué des inondations.

Au cours d'une opération de secours sans précédent en France, des experts ont effectué plusieurs forages dans des roches et suivi une rivière souterraine pour retrouver les spéléologues. Ces derniers avaient soigneusement rationné leur nourriture et avaient assez d'eau et de gaz pour s'éclairer quand ils ont été secourus. Tous étaient en bonne santé.

Vos commentaires