Cambodge: le chef de l'opposition libéré sous caution

(Belga) Le chef de l'opposition cambodgienne, Kem Sokha, en prison depuis septembre 2017, a été libéré sous caution dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé son avocat.

"Il a quitté la prison est est désormais à la maison", a déclaré à l'avocat Chan Chen. "Il a été libéré sous caution", a confirmé une source judiciaire à l'AFP. Accusé de "trahison et espionnage" en lien avec Washington, dans le but d'organiser une révolution de couleur au Cambodge, Kem Sokha avait été arrêté en septembre 2017. Sa formation politique, le Parti du sauvetage national du Cambodge (Cambodia National Rescue Parti, CNRP), avait été dissous peu après, à quelques mois des législatives de juillet. Depuis, les Etats-Unis et l'Union européenne avaient suspendu leur assistance pour dénoncer les manoeuvres du Premier ministre Hun Sen pour se maintenir, après plus de 33 ans au pouvoir. (Belga)

Vos commentaires