En ce moment
 

Cambodge: un fils du Premier ministre promu à des postes militaires importants

Cambodge: un fils du Premier ministre promu à des postes militaires importants
Le Premier ministre cambodgien Hun Sen (G) et son fils aîné Hun Manet qu'il vient de promouvoir à des fonctions militaires importantesTANG CHHIN SOTHY

Un fils du Premier ministre cambodgien, Hun Sen, au pouvoir depuis 33 ans, a été promu samedi à deux fonctions militaires importantes, à l'approche d'élections législatives le mois prochain que son père a toutes les chances de remporter.

Hun Manet, le fils aîné de Hun Sen, qui a le grade de lieutenant-général, a été promu chef de l'état-major par intérim et commandant du quartier général de l'armée, a précisé le porte-parole du ministère de la Défense, Chhum Socheat.

L'officier supérieur, âgé de 40 ans, formé à West Point, conservera ses fonctions à la tête de l'unité anti-terroriste du ministère de la Défense et de commandant adjoint de l'unité personnelle des gardes du corps de son père.

Il sera promu prochainement au grade de général quatre étoiles, nécessaire pour ses nouvelles fonctions.

Hun Sen est largement accusé de vouloir mettre en place une dynastie politique en installant ses trois fils à des fonctions importantes. Il est grand favori pour l'élection où il n'a quasiment pas d'adversaire, le principal parti d'opposition ayant été dissous par la justice l'an dernier.

De nombreux opposants, menacés, ont dû fuir le pays et appellent au boycott du scrutin, que les pays occidentaux ont d'ores et déjà estimé faussé.

Le porte-parole du ministère de la Défense a soutenu que la promotion de Hun Manet s'était faite au mérite. "Il n'y a là rien d'étrange. Ses promotions se fondent sur ses qualifications et son expérience dans l'armée", a-t-il assuré à l'AFP.

Le deuxième fils de Hun Sen, Hun Manit, dirige une influente unité de renseignement militaire, et son fils cadet, Hun Many, est un parlementaire qui contrôle le mouvement de jeunesse du parti au pouvoir.

Hun Sen est l'un des plus anciens dirigeants au pouvoir dans le monde. Agé de 65 ans, il ne fait pas mystère de son intention de rester au pouvoir une décennie supplémentaire.

Vos commentaires