En ce moment
 

Canberra demande à Pyongyang le retour des dépouilles de disparus de la Guerre de Corée

(Belga) L'Australie a annoncé mardi avoir exhorté la Corée du Nord, lors d'une rarissime rencontre entre leurs diplomates, à avancer sur le dossier des dépouilles de 43 militaires australiens portés disparus depuis la Guerre de Corée (1950-1953).

Environ 17.000 Australiens ont combattu en Corée dans le cadre de la force multinationale des Nations unies qui défendait le Sud contre les Nord-Coréens. Au total, 340 ont été tués et 1.216 blessés. Quarante-trois Australiens sont toujours portés disparus et considérés morts. La ministre australienne des Affaires étrangères Julie Bishop a évoqué le sujet avec son homologue nord-coréen Ri Yong-ho lors d'un forum sur la sécurité à Singapour ce week-end, quelques jours après la restitution par Pyongyang de 55 lots de dépouilles de militaires aux Etats-Unis. "J'ai noté que les Américains avaient reçu les dépouilles de certains de leurs soldats après la rencontre entre le président (américain Donald) Trump et (le leader nord-coréen) Kim Jong-Un et j'ai demandé que les Australiens puissent aussi avoir accès aux sites", a-t-elle dit à la chaîne Sky News. "Nous avons proposé une assistance de médecins légistes et d'experts pour récupérer ces dépouilles australiennes de soldats de la Guerre de Corée, et il en a pris acte". La Corée du Nord avait remis fin juillet 55 réceptacles contenant des dépouilles remontant à la guerre de Corée, conformément à un accord entre MM. Trump et Kim lors de leur sommet historique du mois de juin à Singapour. Le processus d'identification devrait prendre au moins plusieurs mois, voire des années, ont indiqué des experts. Selon l'association d'anciens combattants Veterans of Foreign Wars (VFW), plus de 35.000 Américains ont été tués sur la péninsule coréenne pendant la guerre de Corée. Parmi eux, 7.700 sont encore considérés comme portés disparus, dont 5.300 en Corée du Nord. Un premier accord entre Washington et Pyongyang a permis le rapatriement de 229 lots de dépouilles entre 1990 et 2005. Mais cet accord a été suspendu lorsque les relations entre les deux pays s'étaient détériorées. (Belga)

Vos commentaires