En ce moment
 
 

Carla Bruni: une "pute française" selon l’Iran

Ce lundi matin, la presse iranienne n’a pas épargné la première dame de France. D’après le site de Yahoo Actualités, un article paru ce matin dans le quotidien iranien Kayhan qualifie Carla Bruni-Sarkozy de prostituée.

Ce lundi matin, la presse iranienne se déchaîne. Carla Bruni-Sarkozy et Isabelle Adjani ont été qualifiées de "prostituées" par les journalistes iraniens du journal Kayhan. Pourquoi ces insultes violentes ? Le quotidien reproche le soutien de la première dame de France et de la célèbre actrice à Sakineh Mohammadi-Ashtian. Les deux femmes se sont ouvertement alliées aux milliers de personnes qui soutiennent l’annulation de la peine de mort par lapidation de Sakineh. Cette dernière est accusée d’adultère par les autorités iraniennes. Elle aurait avoué les faits sous la torture.

Les "putes françaises"

Dans le journal Kayhan, quotidien proche du gouvernement de Mahmoud Ahmadinejad, on peut lire ces lignes violentes: "les putes françaises se joignent aux protestations des droits de l'homme. Il y a peu, Carla Bruni, l'épouse infâme de Nicolas Sarkozy et Isabelle Adjani, l'actrice française à la morale corrompue, ont apporté leur soutien à Sakineh. Carla Bruni a réussi à briser le mariage Sarkozy et à devenir la première dame de France".

L’Elysée n’a pas encore réagi.

Vos commentaires