CBS lance une nouvelle salve contre Shari Redstone dans le dossier Viacom

CBS lance une nouvelle salve contre Shari Redstone dans le dossier Viacom
CBS a déposé une plainte amendée contre Shari Redstone - ici le 14 juillet 2017 à Sun Valley - visant à l'empêcher de fusionner le groupe avec ViacomDrew Angerer

CBS a déposé une plainte amendée contre Shari Redstone visant à l'empêcher de fusionner le groupe avec Viacom et l'accusant de vouloir "recueillir les bénéfices" de cette opération aux dépens des actionnaires de CBS.

Cette plainte amendée intervient après qu'un juge a, la semaine dernière, donné raison à Shari Redstone et rejeté les tentatives du conseil d'administration de CBS de l'écarter des discussions en cours.

Shari Redstone et son père, Sumner Redstone, contrôlent plus de 80% des droits de vote au sein de CBS et de Viacom par le biais de leur holding National Amusements et souhaitent réunir les deux entreprises sous une même ombrelle. Mais ils se heurtent à l'opposition du PDG de CBS, Leslie Moonves.

CBS possède les stations de radio et de télévision éponymes ainsi que Channel Ten en Australie, Showtime et la maison d'édition Simon & Schuster. Viacom contrôle, entre autres, les studios de cinéma Paramount et les chaînes MTV, Comedy Central et Nickelodeon.

Dans sa plainte amendée déposée devant le même tribunal du Delaware que la première, CBS affirme que Shari Redstone, 64 ans, agit pour le compte de son père pour passer outre aux réticences de CBS et imposer une fusion avec Viacom. La plainte vise à contrer la décision de National Amusements d'imposer tout changement dans les status de CBS au vote d'une supermajorité de 90% du conseil d'administration, ce qui lui permet de facto de le bloquer.

"Elle tente de combiner CBS et Viacom sans tenir compte des intérêts stratégiques et économiques d'une telle opération et en excluant toute autre transaction", affirme la plainte. Elle rappelle qu'un comité spécial nommé par le conseil d'administration de CBS a déjà conclu qu'"une fusion de CBS/Viacom n'est pas dans le meilleur intérêt des actionnaires de CBS" et ne profiterait qu'à National Amusements.

Leslie Moonves, 68 ans, craint aussi de se retrouver écarté. Il reproche également à Shari Redstone d'avoir fait échouer une possible fusion avec l'opérateur de télécommunications Verizon qui, estime-t-il, aurait été plus intéressante pour ses actionnaires.

Une fusion entre CBS et Viacom reconstituerait une entité qui existait jusqu'en 2006, jusqu'à ce que Sumner Redstone, aujourd'hui âgé de 94 ans et qui a laissé les rênes de son empire à sa fille, ne décide de les séparer.

Vos commentaires