Cesare Battisti incarcéré en Sardaigne après 40 ans de cavale

Cesare Battisti incarcéré en Sardaigne après 40 ans de cavale
Italie

(Belga) Cesare Battisti, ex-activiste italien d'extrême gauche condamné en Italie pour quatre meurtres et expulsé dimanche de Bolivie, a été incarcéré lundi dans une prison de Sardaigne pour purger une peine de réclusion à perpétuité, après des décennies de cavale.

L'avion ramenant en Italie cette figure des "années de plomb" a atterri en fin de matinée à l'aéroport romain de Ciampino. M. Battisti, 64 ans, est descendu sourire aux lèvres et sans menottes, entouré d'une douzaine de policiers. Arrêté samedi à Santa Cruz, dans l'est de la Bolivie, et expulsé dimanche, il a été conduit dans une salle de l'aéroport où lui ont été notifiés les actes juridiques le concernant. "Je sais que je vais en prison", a déclaré M. Battisti, qui semblait résigné, selon des sources policières. Dans l'avion, il a parlé de sa vie et de sa fuite du Brésil vers la Bolivie, mais surtout beaucoup dormi, visiblement tranquille. Il est ensuite parti à bord d'un convoi de voitures de police vers un autre avion pour rejoindre la prison d'Oristano, dans l'ouest de la Sardaigne, un centre pénitentiaire de haute sécurité, où il est arrivé en fin d'après-midi. Selon les médias italiens, cette prison ouverte en 2012 abrite plus de 250 détenus, dont beaucoup soumis au régime sévère dit "41bis" prévu pour les mafieux. Chaque cellule dispose de toilettes, d'une douche et d'un coin cuisine. Conformément au règlement pour les condamnés à la perpétuité, M. Battisti devra être maintenu à l'isolement pendant pendant six mois. (Belga)

Vos commentaires