En ce moment
 

Chevron confirme la libération de deux employés au Venezuela

(Belga) Les autorités vénézuéliennes ont remis en liberté mercredi deux employés de la compagnie pétrolière américaine Chevron arrêtés en avril dans une affaire confuse de contrats d'approvisionnement pour l'industrie pétrolière, a confirmé la compagnie à l'AFP.

"Chevron Global Technology Services Company confirme que les deux employés vénézuéliens arrêtés par les autorités locales le 16 avril ont été libérés le 6 juin", a déclaré la société dans un communiqué. "Nos collègues sont en bonne santé et ont été réunis avec leur famille", est-il ajouté. Le 25 avril, la société américaine a indiqué à l'AFP que, malgré la détention de ses deux travailleurs, elle poursuivrait ses activités dans le pays producteur de pétrole. Les Vénézuéliens Carlos Algarra et René Vasquez, employés par Petropiar - propriété commune de Chevron et du groupe d'Etat vénézuélien PDVSA - ont été arrêtés le 16 avril dans la ville côtière de Puerto la Cruz (est). Selon la presse locale, ils ont été détenus après avoir refusé de signer un contrat d'approvisionnement avec PDVSA, en raison de coûts élevés et de l'absence d'appel d'offres. Les autorités vénézuéliennes ont déclenché en août une offensive contre la corruption au sein de PDVSA, avec environ 80 employés interpellés, dont 22 hauts responsables et deux anciens présidents. Dans un communiqué, Chevron avait assuré la semaine dernière suivre "un code d'éthique en entreprise" et respecter "toutes les lois vénézuéliennes et américaines en vigueur". Le Venezuela, doté des plus importantes réserves pétrolières au monde mais en récession depuis 2014, tire 96% de ses revenus du brut. (Belga)

Vos commentaires