En ce moment
 

Chili: plus de 147.000 immigrés vénézuéliens au 1er semestre, presque autant qu'en 2017

(Belga) Plus de 147.000 Vénézuéliens sont entrés au Chili durant le premier semestre de cette année, soit presque autant qu'en 2017, a annoncé la police chilienne, alors que l'Amérique latine fait face à la plus grave crise migratoire qu'ait connue la région.

Entre le 1er janvier et le 31 juillet 2018, 147.429 Vénézuéliens sont entrés au Chili, contre 177.347 au cours de toute l'année dernière, selon un rapport de la police publié lundi par le journal La Tercera. Ces chiffres font du Chili la quatrième destination des migrants vénézuéliens, après la Colombie, l'Equateur et le Pérou. Sur le total du premier semestre, près de 10.000 (9.626) personnes ont bénéficié du visa de "responsabilité démocratique" accordé aux Vénézuéliens fuyant la "crise démocratique" dans leur pays, gouverné par le socialiste Nicolas Maduro. Le président conservateur Sebastian Piñera a mis en place ce visa afin de "remettre de l'ordre dans cette maison". D'une durée d'un an renouvelable une fois, ce visa permet ensuite de demander la résidence définitive au Chili. Avec une population de 17 millions, le Chili est confronté à une vague migratoire sans précédent: ces quatre dernières années, le nombre de migrants est passé de 400.000 à près de 1,1 million. Selon les Nations unies, sur les 2,3 millions de Vénézuéliens vivant à l'étranger, plus de 1,6 million ont fui depuis 2015 la grave crise économique et politique qui sévit dans leur pays. Quelque 90% d'entre eux se sont réfugiés dans les pays de la région. (Belga)

Vos commentaires