En ce moment
 

Chine: un sous-traitant d'Amazon épinglé sur les conditions de travail

Chine: un sous-traitant d'Amazon épinglé sur les conditions de travail
Terry Gou, président du géant taiwanais Foxconn, épinglé pour pour des conditions de travail d'un sous-traitantSAM YEH

Le géant taïwanais de l'électronique Foxconn a annoncé lundi l'ouverture d'une inspection dans l'une de ses usines en Chine après un rapport d'une ONG mettant en cause des conditions de travail illégales de ce sous-traitant de grandes multinationales.

L'ONG China Labor Watch a signalé une série de problèmes liés à la formation des travailleurs, au dépassement des heures supplémentaires réglementaires et à la violence verbale de la direction dans cette usine qui fabrique des tablettes, liseuses et enceintes intelligentes pour le géant américain de l'internet Amazon.

"Tous les travailleurs sont sujets aux longs horaires et bas salaires", dont la moyenne horaire s'élève à 2,26 dollars, souligne l'ONG dans son rapport sur cette usine située à Hengyang (centre de la Chine).

Certains employés ont réalisé 100 heures supplémentaires par mois, dépassant la limite des 36 heures autorisées par la loi, note l'ONG qui constate que 40% des travailleurs n'étaient pas directement employés par Foxconn, une tactique lui permettant d'échapper à certaines dispositions légales du travail.

"Notre entreprise a déjà commencé une vérification complète et si des irrégularités sont trouvées, nous allons immédiatement les corriger et garantir la responsabilité sociale", a assuré Foxconn dans une déclaration transmise à la Bourse de Taïwan.

En 2012, une vague de suicides dans une usine chinoise de Foxconn, également sous-traitant du géant américain Apple, avait obligé ce dernier à faire inspecter ses fournisseurs.

Foxconn est l'un des plus gros employeurs chinois avec environ un million d'employés. Il possède des sites de production dans plus d'une dizaine de pays, dont le Vietnam, le Brésil et le Mexique.

Vos commentaires