En ce moment
 
 

Chirugie esthétique trop réussie en Corée du Sud: les femmes doivent prouver leur identité

 
 

Quand on vieillit ou quand un aspect de notre corps ne nous plaît pas, on peut penser avoir recours à la chirurgie esthétique. Certaines personnes qui ont décidé de passer à l’acte et de se rendre en Corée du Sud pour subir l’intervention pourraient avoir une mauvaise surprise : ne plus pouvoir quitter le pays car vous ne ressemblez plus à votre photo d’identité.

Quand des personnes passent sous le bistouri lors d’une opération de chirurgie esthétique, elles espèrent sortir de la salle d’opération en étant un peu différentes et paraissant beaucoup mieux. Elles ne pensent cependant pas paraitre si différentes qu’elles sont méconnaissables. Malgré cela, des chirurgiens esthétiques sud-coréens sont tellement talentueux qu’ils laissent leurs patients avec un problème inattendu, peut-on lire sur le site du DailyMail.

Un certificat de chirurgie esthétique pour passer la douane

Ceux qui sont venus de l’étranger pour être opérés sont, dans certains cas, tellement transformés qu’ils doivent se battre pour passer le contrôle des passeports à l’aéroport pour rentrer chez eux, a rapporté le site d’informations Kotaku. Selon d’autres sites, certains hôpitaux se sont résolus à distribuer un "certificat de chirurgie plastique" aux patients pour leur permettre de rentrer chez eux. Ces certificats présenteraient le numéro de passeport du patient, le nom de l’hôpital où ils ont été opérés et la longueur de leur séjour en Corée du Sud. Ces certificats permettraient de leur faire passer le contrôle d’identité à la douane plus facilement.

Des yeux plus grands, un nez plus haut et un menton plus fin

Les hôpitaux sont au courant de ce problème "d’identité" depuis plusieurs années, mais il devient de plus en plus important. En 2009, 23 Chinoises auraient eu du mal à retourner en Chine en venant de la Corée du Sud après y avoir subi une opération. Ces femmes ont été arrêtées au contrôle d’identité car elles avaient des yeux plus grands, un nez plus haut et un menton plus fin que sur la photo de leur passeport. Toutes ces femmes ont finalement pu rentrer en Chine après un contrôle plus approfondi, mais on leur a conseillé de renouveler leur passeport.

La Corée du Sud est devenue le pays de la chirurgie esthétique et elle a le plus grand nombre d’interventions cosmétiques par habitant. En effet, un Sud-Coréen sur 77 a déjà eu recours à la chirurgie pour améliorer leur apparence.


 




 

Vos commentaires