En ce moment
 

Cisjordanie: le Palestinien, meurtrier présumé d'un rabbin, abattu

Cisjordanie: le Palestinien, meurtrier présumé d'un rabbin, abattu
Vue de la colonie Havat Gilat, le 2 février 2018, en Cisjordanie occupéeJaafar ASHTIYEH
ISRAEL

Un Palestinien présenté comme le principal suspect dans le meurtre d'un rabbin le 9 janvier près d'une colonie israélienne en Cisjordanie occupée a été tué, a annoncé mardi le Shin Beth, le service de sécurité israélien.

Ahmad Jarrar a été tué dans la localité de Yamoun dans le nord de la Cisjordanie où il se cachait. Il a participé "de façon active" au meurtre du rabbin Raziel Shevah tué par balles alors qu'il circulait en voiture près de la colonie de Havat Gilad où il vivait, a ajouté le Shin Beth dans un communiqué.

"Lors de la tentative d'arrestation, le terroriste est sorti armé d'un bâtiment où il se cachait. Les forces de sécurité ont tiré dans sa direction. Un fusil d'assaut de type M-16 ainsi qu'un sac contenant des engins explosifs a été retrouvé près de son corps", a ajouté le Shin Beth.

Ahmad Jarrar est le fils de Nasser Jarrar, un commandant du Hamas islamiste tué par les forces israéliennes pendant la seconde intifada ou soulèvement populaire palestinien (2000-2005).

Un autre colon a été mortellement poignardé lundi par un Palestinien près d'une colonie dans le nord de la Cisjordanie, dans ce que la police israélienne a qualifié d'acte "terroriste".

Ce Palestinien est activement recherché par les forces de sécurité.

Plus de 600.000 colons israéliens mènent une coexistence souvent conflictuelle avec près de trois millions de Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est annexée.

Les tensions ont été ravivées avec l'annonce, le 6 décembre par le président américain Donald Trump, de la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Vingt-et-un Palestiniens et deux Israéliens ont été tués depuis lors dans des violences.

La majorité des Palestiniens ont été tués dans des heurts avec les forces israéliennes. Deux ont été tués lors des opérations de recherche des meurtriers du rabbin Shevah avant la mort d'Amad Jarrar.

Vos commentaires