En ce moment
 
 

Colombie: assassinat d'une candidate électorale et de cinq autres personnes

(Belga) Une candidate aux prochaines élections locales prévues fin octobre en Colombie a été assassinée avec cinq autres personnes dans le sud-ouest du pays, ont annoncé les autorités lundi.

Le véhicule blindé à bord duquel se trouvaient Karine Garcia, candidate à la mairie de Suarez (département du Cauca), et ses accompagnants a été dimanche soir la "cible d'un attentat avec des armes de longue portée", puis incendié, a déclaré à l'AFP Jair Rossi, Défenseur du peuple régional, entité publique chargée de la protection des droits. Dans un tweet, cette institution a condamné ce "massacre" au cours duquel, outre la candidate du Parti libéral, ont été tués sa mère, un candidat au conseil municipal et trois autres personnes dont les identités n'ont pas été précisées. Karine Garcia avait précédemment reçu des menaces enregistrées par le Défenseur du peuple. La zone où elle a été assassinée est très affectée par la violence liée au trafic de drogue et à l'exploitation minière clandestine, selon M. Rossi. "Nous souffrons aujourd'hui, un père, une soeur. Et il reste un enfant de trois ans souffrant les conséquences de l'indolence de ce pays et de ce monde guerrier dans lequel on nous maintient", a déclaré à l'AFP Orlando Garcia, 60 ans, père de la candidate, en précisant qu'elle avait reçu des menaces de partisans de ses adversaires. Le haut commissaire gouvernemental pour la paix, Miguel Ceballos, a attribué l'attentat au chef d'un groupe de dissidents de l'ex-guérilla Farc qui opèrent dans la zone, connu sous le surnom de Mayimbu. Il a en outre dénoncé l'enlèvement d'un autre candidat du Parti libéral dans le département du Choco (nord-ouest) par l'Armée de libération nationale (ELN), dernière rébellion active du pays. Le ministre de la Défense, Guillermo Botero, a promis une récompense d'environ 29.000 dollars pour toute information permettant l'arrestation de Mayimbu. Cet attentat porte à 12 le nombre de personnes tuées en 48 heures dans le Cauca. Le Cauca, très touché par le conflit armé et la violence, est une région stratégique pour l'expédition vers les Etats-Unis de tonnes de cocaïne, dont la Colombie est le premier producteur mondial. (Belga)

Vos commentaires