En ce moment
 
 

Conflit en Syrie - Trente-huit attaques avec des armes à sous-munitions en Syrie en 2018

Conflit en Syrie - Trente-huit attaques avec des armes à sous-munitions en Syrie en 2018

(Belga) Trente-huit attaques avec des armes à sous-munitions ont été enregistrées en Syrie entre juillet 2018 et juin 2019, indique jeudi Handicap International qui diffuse le rapport 2019 de l'Observatoire des sous-munitions. La plupart des nouvelles victimes de sous-munitions dans le monde ont été recensées en Syrie (53%), comme chaque année depuis 2012.

Depuis mi-2012, l'Observatoire a enregistré au moins 674 attaques d'armes à sous-munitions en Syrie - année où l'utilisation de sous-munitions y a été observée pour la première fois. L'Observatoire a enregistré 149 nouvelles victimes d'armes à sous-munitions en 2018. "Il s'agit d'une diminution importante par rapport à 2016 (971 victimes recensées), principalement due à l'évolution du conflit syrien. La majorité des nouvelles victimes ont été recensées en Syrie (53 %), comme chaque année depuis 2012 : dans ce pays, 65 victimes d'attaques utilisant des armes à sous-munitions et 15 victimes de restes de sous-munitions ont été enregistrées en 2018", précise l'Observatoire. Quasi toutes les victimes de sous-munitions sont des civils. Jusqu'à 40% des armes à sous-munitions n'explosent pas à l'impact lorsqu'elles sont utilisées pendant une attaque : en 2018, les restes d'armes à sous-munitions ont fait des victimes dans huit pays et un territoire : Afghanistan, Irak, Laos, Liban, Soudan du Sud, Syrie, Ukraine, Yémen et Nagorny-Karabakh. La conférence des États parties à la Convention d'Oslo, qui interdit les armes à sous-munitions, se tient du 2 au 4 septembre 2019 à Genève. Handicap International (HI) appelle les États à appliquer le Droit international et à systématiquement condamner l'utilisation de ces armes. (Belga)

Vos commentaires