Conflit israélo-palestinien - Deux soldats israéliens tués dans une attaque à la voiture bélier en Cisjordanie

ISRAEL

(Belga) Deux soldats israéliens ont été tués et deux autres blessés vendredi en Cisjordanie occupée dans un attentat à la voiture bélier commis par un Palestinien, a indiqué l'armée israélienne.

Les faits sont survenus lors d'un "jour de colère" auquel étaient appelés les Palestiniens, cent jours après la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Les quatre soldats israéliens, dont un officier, ont été touchés quand une voiture conduite par un Palestinien a foncé sur eux près d'un poste militaire à l'ouest de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l'armée israélienne depuis plus d'un demi-siècle. Le conducteur, blessé, a été conduit à l'hôpital et il est interrogé, a dit l'armée israélienne. Selon le Shin Beth, service de sécurité intérieure israélien, il s'agit d'Alaa Kabha, né en 1991 et originaire de la localité de Bartaa près de Jénine. Il a été détenu dans une prison israélienne pour "raisons de sécurité" et libéré en avril dernier. La voiture bélier est un mode opératoire régulièrement employé dans des attaques anti-israéliennes commises par des Palestiniens isolés. Les attaques anti-israéliennes se sont succédé à un rythme quasiment quotidien pendant des mois après octobre 2015, avant de s'espacer. Sans provoquer l'embrasement redouté, la décision de M. Trump sur Jérusalem, annoncée le 6 décembre, a toutefois causé un regain de tensions: au moins 31 Palestiniens et quatre Israéliens ont été tués dans des violences depuis lors. Le mouvement islamiste Hamas, qui avait appelé vendredi à une "journée de colère", a salué les faits survenus vendredi, sans les revendiquer. (Belga)

Vos commentaires