En ce moment
 
 

Contestation contre le régime au Liban: les manifestants renforcent encore les barrages routiers

Contestation contre le régime au Liban: les manifestants renforcent encore les barrages routiers
(c) AFP

Des manifestants libanais ont encore renforcé lundi les barrages qui bloquent l'entrée de Beyrouth, en y installant des dizaines de voitures au milieu des voies en plus des barricades présentes depuis plus de 10 jours, a constaté l'AFP.

Ce durcissement intervient au lendemain d'une spectaculaire démonstration d'unité des manifestants qui ont réussi à former une chaîne humaine de 170 kilomètres du nord au sud du pays pour montrer leur détermination à ne rien lâcher.

Paralysant le pays, ils réclament depuis le 17 octobre le départ de l'ensemble de la classe politique, jugée totalement inapte et corrompue.

Alors que les principaux principaux dirigeants politiques ont réclamé une levée des barrages pour permettre la reprise de l'activité, de nombreux appels à renforcer au contraire ces barrages ont circulé sur les réseaux sociaux dimanche.

Lundi matin, plusieurs points de l'autoroute qui longe la côte entre Beyrouth et Tripoli, la grande ville du nord, étaient hermétiquement fermés par des dizaines de voitures mises en travers de la route.

Des blocages étaient aussi signalés sur la partie sud de l'autoroute reliant la capitale au sud du pays.

Le soulèvement est entré lundi dans son 12e jour sans solution en vue. L'armée déployée dans certains secteurs est restée neutre jusqu'à présent.

La colère avait explosé après l'annonce d'une nouvelle taxe sur les appels via la messagerie WhatsApp, dont la rapide annulation n'a pas empêché la révolte de gagner l'ensemble du pays.

Vos commentaires