En ce moment
 

Corée du Nord: un officier militaire passe au Sud

(Belga) Un officier de l'armée nord-coréenne, accompagné d'un civil, a fait défection pour la Corée du Sud en passant par la mer Jaune samedi, assurent samedi les médias locaux, citant une source gouvernementale.

"Un petit bateau a été détecté dans les eaux au nord de Baengnyeong", une île située près de la frontière maritime intercoréenne, selon cette source, qui a expliqué à l'agence sud-coréenne Yonhap que l'officier, un commandant de l'armée nord-coréenne, était accompagné d'un civil sur l'embarcation et qu'ils avaient "exprimé le désir de faire défection". Un représentant des garde-côtes a affirmé qu'une enquête était en cours, sans donner plus de détails. Il s'agit de la quatorzième défection nord-coréenne depuis 2000, la première impliquant un officier militaire depuis 2008, à en croire la chaîne d'information sud-coréenne YTN. C'est la première défection d'un Nord-Coréen depuis le sommet historique d'avril qui a vu les deux Etats antagonistes s'engager à une dénucléarisation complète de la péninsule et à cesser toute activité hostile. En novembre, un soldat du Nord avait roulé jusqu'à la frontière, lourdement gardée, avant de s'enfuir vers le Sud sous les tirs des militaires nord-coréens, qui l'avaient atteint à plusieurs reprises. En juin, deux des quatre membres d'équipage d'un bateau de pêche nord-coréen à la dérive avaient refusé de rentrer chez eux et avaient été autorisés à s'installer au Sud. Ils avaient été imités un mois plus tard par cinq personnes sur un autre bateau. Plus de 30.000 Nord-Coréens ont fui leur pays mais il est très rare qu'ils traversent directement la frontière entre les deux pays, la zone coréenne démilitarisée (DMZ) qui, entre les mines et les soldats, est considérée comme la frontière la plus militarisée du monde. La plupart de ceux qui font défection passent par la Chine voisine et sa frontière beaucoup plus poreuse. (Belga)

Vos commentaires