En ce moment
 
 

Coronavirus aux Etats-Unis : pourquoi les quartiers où habitent les célébrités sont-ils les plus sévèrement touchés?

Coronavirus aux Etats-Unis : pourquoi les quartiers où habitent les célébrités sont-ils les plus sévèrement touchés?
(c) Belga
CORONAVIRUS

Ces noms vous font peut-être rêver : Beverly Hills, Brentwood, Santa Monica, Hollywood et Bel Air sont connus pour être les lieux préférés de résidence de stars. Pourtant dans les chiffres, ces quartiers sont également ceux qui sont les plus durement touchés par le coronavirus avec des nombres de cas plus élevés que dans la plupart des autres quartiers du comté de Los Angeles, à moins que l'accès aux tests de dépistage ne soit plus facile car monnayé.

Comment expliquer ce phénomène ?

Selon le Daily Mail, ces nombres élevés pourraient être attribués au fait que la population de ces quartiers est en général plus âgée, et ces personnes à risque de COVID-19 sont plus susceptibles d'être testés.

Triste réalité mais ces résidents riches et célèbres ont un plus grand accès aux tests, conduisant à un plus grand nombre de cas confirmés.

Au total, le comté de Los Angeles a enregistré 2.474 cas, 44 décès et 492 hospitalisés sur une population de près de 11 millions de personnes.

Dans tout l’état de la Californie qui compte 40 millions de personnes, il y a actuellement près de 7.000 cas confirmés avec un total de décès dépassant les 130 individus.

 

Vos commentaires