Costa Rica: le candidat de centre gauche Carlos Alvarado vainqueur de la présidentielle

Costa Rica: le candidat de centre gauche Carlos Alvarado vainqueur de la présidentielle

(Belga) Le candidat de centre gauche Carlos Alvarado a remporté dimanche le second tour de la présidentielle au Costa Rica, avec 60,66% des voix, selon des résultats partiels portant sur plus de 90% des voix, annoncés officiellement dans la soirée. L'ex-ministre de 38 ans devance largement son adversaire, le pasteur évangéliste Fabricio Alvarado, qui a obtenu 39,33%, selon le Tribunal suprême électoral.

Les Costaricains avaient voté dimanche pour choisir leur prochain président, jusqu'à la fermeture des bureaux de vote à 18h00 locale (02h00 lundi matin en Belgique). Les deux candidats ont eux-mêmes voté à la mi-journée au milieu de leurs partisans. Le vote du candidat de droite avait été agrémenté d'une manifestation féminine dans la rue, contre le conservatisme religieux de Fabricio Alvarado. Les protestataires étaient vêtues de rouge et blanc, comme dans la série TV "La servante écarlate". Cette œuvre, adaptée du roman éponyme de Margaret Atwood, décrit le futur apocalyptique d'une société dominée par une secte, où les femmes fertiles sont transformées en esclaves sexuelles. Les deux candidats, sans lien de parenté mais tous deux d'anciens journalistes aimant pousser la chansonnette, étaient annoncés au coude-à-coude, avec une légère avance pour Fabricio Alvarado. Les candidats s'opposaient notamment sur la question du mariage homosexuel, auquel est favorable Carlos Alvarado au contraire du pasteur, candidat du parti Restauration nationale (RN, évangélique). Le Costa Rica est considéré comme un des pays les plus progressistes de la région, avec un taux d'alphabétisation de 97,5% et un investissement supérieur à 7% du PIB dans l'éducation, selon l'Unesco. L'indice de développement humain de l'ONU en 2016 place ce pays centre-américain en 3e place en Amérique latine. (Belga)

Vos commentaires