En ce moment
 

Coupe d'Asie: première finale pour le Qatar, sous une pluie de chaussures

Coupe d'Asie: première finale pour le Qatar, sous une pluie de chaussures
La joie des Qataris vainqueurs de leur grand rival des Emirats arabes unies en demi-finale de la Coupe d'Asie, le 29 janvier 2019 à Abou DhabiGiuseppe CACACE

Le Qatar s'est qualifié pour sa première finale de Coupe d'Asie des Nations, où il affrontera le Japon, en battant largement les Emirats Arabes Unis 4 à 0 (mi-temps: 2-0), mardi à Abou Dhabi dans une ambiance particulièrement hostile.

Avant le match, l'hymne qatari avait été copieusement sifflé.

Pendant le match, des chaussures, ainsi que d'autres projectiles (bouteilles en plastique, canettes, sandales, etc...) ont été jetés des tribunes sur le terrain, l'une d'entre elles atteignant la tête du milieu de terrain Salem Al-Hajri après le troisième but.

Après le match, une pluie de chaussures et de bouteilles en plastique s'est abattue sur les joueurs quataris qui fêtaient leur victoire.

Dans les pays du Golfe, jeter sa chaussure en direction de quelqu'un est considéré comme l'insulte suprême.

Depuis juin 2017, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont rompu tout lien diplomatique et économique avec le Qatar, accusé de soutenir des mouvements extrémistes et de se rapprocher du rival régional de Ryad, l'Iran.

Sur la pelouse, les débats ont commencé de manière musclée, Bandar Al-Ahbabi décollant du sol d'un tacle appuyé le Qatari Akram Afif. Un peu plus tard, ce même Afif a été la cible de lanceurs de bouteilles en plastique alors qu'il s'apprêtait à tirer un corner.

- Almoez Ali égale Ali Daei -

Le joueur a dû alors s'éloigner de la zone du poteau de corner et appeler l'arbitre à la rescousse.

Le Qatar a su garder son sang-froid dans cette atmosphère haineuse et devant cette foule hostile de 38.000 spectateurs.

Boualem Khoukhi a ouvert la marque à la 22e minute, son tir passant sous le ventre du gardien Khalid Eisa.

Almoez Ali a doublé la mise un quart d'heure plus tard d'un tir du droit décoché depuis l'angle de la surface de réparation: en inscrivant son huitième but du tournoi, Ali a égalé le record du nombre de buts marqués par un seul homme dans une Coupe d'Asie des Nations, jusqu'alors la seule propriété de l'Iranien Ali Daei en 1996.

Alors qu'Ali célébrait son exploit, la pluie de chaussures, de bouteilles et de canettes a redoublé et la tension s'est accentuée.

Après le repos, pendant lequel un spectateur a brandi, sans succès, une banderole sur laquelle on pouvait lire "Que l'Asie reste unie", les Qataris ont repris leur domination.

Et, après leur troisième but inscrit à la 80e minute par Hasan Al-Haydos (80e), Al-Hajri s'est écroulé sur la pelouse touché par un projectile.

Hamid Ismaeil a donné encore plus d'ampleur au succès qatari (90e+3), alors que l'équipe des Emirats Arabes Unis était réduite à dix après l'exclusion du défenseur Ismail Ahmed pour un coup de coude sur Al-Hajri.

Pour sa première finale de Coupe d'Asie, le Qatar --pays organisateur du Mondial-2022-- rencontrera vendredi à Abou Dhabi (18h00 locales/15h00 françaises) le Japon, quadruple vainqueur de l'épreuve, qui a dominé lundi l'Iran (3-0) dans la première demi-finale.

Vos commentaires