En ce moment
 

Courrier au ricin envoyé à Trump: un ex-militaire américain inculpé

(Belga) Un ancien militaire a été inculpé à Salt Lake City pour des courriers menaçants adressés au président Donald Trump et à de hauts responsables américains: il avait placé de la poudre de ricin, ingrédient de base d'un poison violent, dans les enveloppes.

William Clyde Allen, 39 ans, devra répondre de sept chefs d'accusations en lien avec ces "menaces de faire usage d'un agent biologique et d'une toxine, en l'occurrence la ricine", indiquent les services du procureur fédéral de l'Utah. Outre le président Trump, il avait aussi ciblé le ministre de la Défense James Mattis, les directeurs de la police fédérale (FBI) et de l'agence de renseignements CIA, et les commandants de l'armée de l'air et de la marine. M. Allen, qui a plaidé non coupable, a été arrêté le 5 octobre peu après que des courriers suspects qu'il avait expédiés au Pentagone ont donné l'alarme. Selon l'acte d'accusation, l'ancien militaire a aussi envoyé au président Trump une lettre contenant des graines de ricin réduites en poudre. Le ricin est une plante commune à partir de laquelle on peut produire de la ricine, un poison foudroyant que certains groupes terroristes sont soupçonnés d'avoir voulu utiliser pour commettre des attentats. D'après le bureau du procureur, William Allen a acheté 380 graines de ricin en décembre 2017. Le contenu exact des messages menaçants expédiés à Donald Trump et aux responsables de l'armée n'a pas été divulgué, pas plus que les motifs qui auraient pu pousser William Allen, engagé dans la Navy entre 1998 et 2002, à les envoyer. Il était connu des services de sécurité pour avoir lancé des menaces et propagé des théories complotistes sur les réseaux sociaux. Son procès doit se tenir le 26 décembre à Salt Lake City. (Belga)

Vos commentaires