En ce moment
 
 

Course contre la montre pour sauver 10 mineurs de charbon bloqués au Mexique: Antonio s'en veut d'avoir appris le métier à son fils

 
 

Au Mexique, dix mineurs sont bloqués dans une mine de charbon dans le nord du pays. Plusieurs galeries sont inondées. Les sauveteurs travaillent sans relâche pour tenter de les sortir des profondeurs de la mine.

Cela fait déjà trois jours que les secours s’activent à Agujitas, dans la municipalité de Las Sabinas. L’attente devient insoutenable pour les proches, qui campent jour et nuit. "Cela fait mal, je suis désespéré, je ne sais pas ce qui se passe, ni quand je vais revoir mon père", confie Jesus Ronaldo Mireles Romo, fils d'un mineur piégé. "J'espère qu'avec l'aide de Dieu, mon frère s'en sortira vivant. Sinon, eh bien, c'est comme ça", déclare Rodaciano Rodriguez, frère d'un mineur piégé.

Nous devons d’abord pomper toute l’eau

Dix mineurs sont coincés à 60 mètres de profondeur. Trois puits se sont effondrés sous la pression d’une inondation. "C’est compliqué parce que l’eau remonte dans le puits. Personne ne peut entrer. Nous devons d’abord pomper toute l’eau pour que des mineurs puissent entrer et sauver leurs collègues", précise un sauveteur.

On pense à quitter le travail

Aujourd'hui, Antonio s’en veut. C’est lui qui a appris le métier à son fils, dont il est sans nouvelles. "Je lui ai appris à couper le charbon à 18 ans. Je ne l'ai jamais forcé à travailler jusqu'à ce qu'il me dise: 'Papa, trouve-moi un travail avec toi'", confie Antonio Cabriales.

Luis vient soutenir ses collègues mineurs, même s’il pense arrêter. "Quand tout va bien, on ne pense pas au danger, on continue, mais quand il se passe des choses, on pense à quitter le travail", réagit-il.

L'Etat du Coahuila est frontalier des Etats-Unis. Il produit 99 % du charbon mexicain. Les accidents sont fréquents. En 2006, 65 mineurs sont morts non loin d'Agujitas. Seize ans plus tard, 63 corps gisent toujours au fond de la mine.


 

Vos commentaires