Crise au Nicaragua: des députés européens appellent au dialogue

(Belga) Une délégation du Parlement européen a achevé samedi une visite au Nicaragua en recommandant "un dialogue urgent" entre le pouvoir et l'opposition pour tenter de résoudre la crise que connaît ce pays.

"Le Nicaragua vit une grave crise de démocratie, de libertés et de droits de l'Homme" et "il a besoin d'un dialogue interne urgent", a déclaré lors d'une conférence de presse à Managua le chef de la délégation européenne, l'Espagnol Ramon Jauregui, à l'issue d'une visite de quatre jours. Des manifestations antigouvernementales ont débuté en avril 2018 au Nicaragua pour protester contre une réforme de la sécurité sociale. La réforme a été vite abandonnée mais le mouvement s'est transformé en une campagne pour la démission du président nicaraguayen Daniel Ortega, accusé d'avoir instauré une dictature. Le pouvoir de M. Ortega affirme avoir été confronté à une tentative de coup d'Etat, mais les députés européens n'ont pas été convaincus par cette explication. "Nous ne croyons pas à cette thèse. Elle nous semble spéculative et fausse", a déclaré M. Jauregui. Les députés européens sont en revanche d'accord avec l'évaluation des organismes internationaux de défense des droits de l'Homme selon lesquelles les autorités de Managua ont mené "une répression disproportionnée" qui a fait des centaines de morts, de blessés et de disparus. (Belga)

Vos commentaires