En ce moment
 
 

Crise au Soudan - Seuls 4 des 6 manifestants tués lundi au Soudan sont des lycéens

(Belga) Seuls quatre des six manifestants tués lundi lors d'un rassemblement à Al-Obeid, dans le centre du Soudan, sont des lycéens, et non pas cinq comme annoncé auparavant, a déclaré mercredi un docteur à l'hôpital ayant administré les soins aux victimes.

"La confusion a dû se produire parce que le cinquième manifestant tué portait un uniforme", a indiqué le docteur Amir Adam, à l'hôpital principal d'Al-Obeid. Il s'agissait de l'uniforme de l'université de sciences pharmaceutiques où étudiait le jeune homme, a indiqué sa famille. Lundi, six manifestants ont été tués par balles lors de la répression d'un rassemblement de protestation contre les pénuries de pain et de carburant à Al-Obeid, capitale de l'Etat du Kordofan-Nord et située à 420 km au sud-ouest de Khartoum. Quatre lycéens ont été tués. Les deux autres victimes sont âgées de 55 et 23 ans, selon leurs familles contactées par l'AFP. Soixante personnes ont aussi été blessées. Mardi soir, les autorités soudanaises ont annoncé la fermeture de l'ensemble des établissements scolaires à partir de mercredi et ce "jusqu'à nouvel ordre". Le drame de lundi a également entraîné la suspension de négociations prévues mardi entre le mouvement civil et le Conseil militaire au pouvoir, les négociateurs de la contestation ayant décidé de se rendre à Al-Obeid. Un des chefs de file de la contestation, Ismaïl al-Taj, a appelé à une "marche du million" jeudi à travers le pays tandis que des centaines de manifestants ont défilé mercredi dans les rues d'Al-Obeid. Depuis décembre, la répression de la contestation a fait plus de 250 morts, dont 127 manifestants tués le 3 juin dans la dispersion brutale d'un sit-in organisé à Khartoum pour réclamer un pouvoir civil, selon un bilan d'un comité de médecins proche de la contestation. (Belga)

Vos commentaires