Crise politique en Australie - Malcolm Turnbull à nouveau défié d'un vote interne au parti par son rival Dutton

(Belga) Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a été une nouvelle fois mis au défi jeudi par son rival Peter Dutton, ex-ministre de l'Intérieur, de se soumettre à un vote de confiance au sein de son parti libéral. Depuis plusieurs jours, une crise politique agite Canberra qui s'attend à voir la tête du Premier ministre tomber, après avoir été abandonné notamment par son plus proche allié, le sénateur d'origine belge Mathias Cormann.

"J'ai appelé ce matin le Premier ministre pour lui annoncer que, selon mon jugement, la majorité du parti ne le soutient plus", a indiqué Peter Dutton (47) à la presse jeudi dans la capitale australienne Canberra. Peter Dutton, représentant l'aile radicale du parti conservateur, a pourtant échoué plus tôt cette semaine lors d'un premier vote interne au parti, perdant par 35 voix contre 48 pour les partisans de Malcolm Turnbull. M. Dutton avait alors présenté sa démission au Premier ministre. Cette victoire a toutefois un goût amer pour Malcolm Turnbull (63) alors que les dissensions au sein de son parti sont désormais exposées au grand jour. Son autorité ne cesse d'être remise en question depuis lors: une dizaine de ministres ont présenté leur démission au chef de gouvernement, qui n'en a accepté que trois. Jeudi, en réponse à cette nouvelle demande de vote interne, M. Turnbull a assuré qu'il disposait d'un nombre suffisant de supporters au sein de sa formation pour ne pas être évincé, peu avant d'être toutefois lâché par son plus proche allié, le politicien d'origine belge Mathias Cormann. M. Turnbull s'est obstiné à refuser la tenue d'une réunion de parti en vue d'un autre vote interne. Les deux derniers Premiers ministres australiens, Tony Abott (liberal) et Julia Gillard (travailliste) ont tous deux perdu leur poste avant la fin de leur mandat dans les mois qui ont suivi un vote de confiance au sein de leur formation. Dans le système australien, le leader du plus grand parti assure le poste de chef du gouvernement. (Belga)

Vos commentaires