Crise politique en RDC - Présidentielle en RDC: 2 candidatures réhabilitées

(Belga) La Cour constitutionnelle a ordonné à la commission électorale d'annuler sa décision d'écarter de la course à la présidentielle en République démocratique du Congo deux candidats, mais jugé "non fondé" le recours de l'ex-Premier ministre Adolphe Muzito.

Dans ses arrêts, la cour constitutionnelle a donné raison à deux candidats écartés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour "défaut de nationalité (congolaise) d'origine", l'ex-Premier ministre Samy Badibanga et la seule femme candidate, Marie-Josée Ifoku. La cour a ainsi dit "recevable et fondé" leurs différentes requêtes et "annule la décision" de la Céni déclarant irrecevable leurs candidatures. Siégeant en premier et dernier ressort la Cour constitutionnelle a en revanche expliqué qu'elle "reçoit les requêtes de M. Adolphe Muzito Fumutshi", ex-Premier ministre, "mais les déclare non fondées". Au total, six candidatures - sur 25 - avaient été déclarées irrecevables par la Céni pour la présidentielle prévue le 23 décembre. Le procureur a enfin jugé recevable mais non fondée la requête de Jean-Pierre Bemba, vice-président de 2003 à 2006. Sa candidature a été jugée irrecevable par la Céni en raison de sa condamnation pour subornation de témoins par la Cour pénale internationale (CPI). Le procureur a demandé à la Cour de suivre la décision de la Céni. (Belga)

Vos commentaires