En ce moment
 

Cuba: les dix dates-clés des gouvernements de Fidel et Raul Castro

Le défunt leader révolutionnaire Fidel Castro et son frère Raul, qui cède la présidence jeudi, auront dirigé Cuba à eux deux pendant près de 60 ans, au centre de l'affrontement entre Washington et Moscou pendant la guerre froide.

Voici les dix dates les plus marquantes de leurs présidences:

- Révolution -

Le 1er janvier 1959 le dictateur Fulgencio Batista s'enfuit, après 26 mois de lutte de la guérilla emmenée par les frères Castro. Fidel Castro proclame le "début de la Révolution" depuis Santiago de Cuba (sud-est). Le régime commence à se radicaliser en mai, avec la première loi de réforme agraire qui exproprie les grands propriétaires terriens.

- Nationalisations et embargo -

Le 17 août 1960 les entreprises américaines à Cuba sont nationalisées en réponse au boycott pétrolier et à l'expulsion du système de quotas sucriers, qui conduira à la rupture des relations diplomatiques le 3 janvier 1961. En février 1962 Washington décrète un embargo commercial contre Cuba, toujours en vigueur.

- Baie des Cochons -

Du 15 au 19 avril 1961, échec de la tentative de débarquement à la Baie des Cochons de 1.400 anticastristes entraînés et financés par la CIA. Le 1er mai Fidel Castro proclame la révolution cubaine marxiste-léniniste. En 1965 sera créé le Parti communiste de Cuba (PCC), parti unique depuis.

- Crise des missiles -

Du 14 au 28 octobre 1962, la crise des missiles installés à Cuba par les Soviétiques et repérés par les Etats-Unis fait trembler la planète, laissant craindre une guerre nucléaire.

- Mort du "Che" -

Le 9 octobre 1967, le révolutionnaire argentin Ernesto Che Guevara, frère d'armes des Castro, est exécuté en Bolivie, un revers dans l'expansion de la guérilla cubaine en Amérique latine.

- Cuba se tourne vers l'URSS -

Le 26 juillet 1970 Fidel Castro reconnaît que Cuba n'atteindra pas ses objectifs de "récolte des 10 millions" de tonnes de sucre, alors principale ressource de l'île. Cuba intègre en 1972 le Comecon.

- "Operation Carlota" -

A partir de 1975 Cuba envoie dans le cadre de "l'opération Carlota" des militaires en Angola, en soutien au MPLA d'Agostinho Neto, alors que le pays est plongé dans une guerre civile après son accession à l'indépendance. Cette opération mobilise plusieurs centaines de milliers de soldats cubains en seize ans. La participation militaire cubaine s’étend aussi en Ethiopie et dans une moindre mesure dans une autre dizaine de pays africains.

- S'adapter à la fin de l'URSS -

Le 29 août 1990 Cuba annonce le lancement d'une "Période spéciale", ou programme d'ajustement pour affronter la crise déclenchée par la disparition de l'URSS et du bloc communiste, à l'origine de terribles pénuries, alimentaires notamment, dans l'île.

- Fidel malade, Raul aux manettes -

Le 31 juillet 2006 Fidel, malade, remet provisoirement le pouvoir à son frère Raul, jusque-là numéro deux du gouvernement. Il deviendra officiellement président en 2008 et entamera un lent programme de réformes pour "actualiser" le modèle économique soviétique à bout de souffle. Fidel décède le 25 novembre 2016 à 90 ans.

- Dégel avec les Etats-Unis -

Le 17 décembre 2014, Raul Castro et le président américain Barack Obama annoncent le début d'un rapprochement qui aboutit au rétablissement des relations diplomatiques en 2015, après 53 ans d'affrontement. Commence un processus de dégel, freiné en janvier 2017 par l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche.

Vos commentaires