Déjà plus de 20 morts en marge des célébrations du carnaval en Bolivie

Déjà plus de 20 morts en marge des célébrations du carnaval en Bolivie

(Belga) Le bilan de l'explosion qui a émaillé samedi soir la parade de carnaval organisée à Oruro, dans l'ouest de la Bolivie, a grimpé à 8 morts et une quarantaine de blessés, rapportent des médias dimanche. Initialement, les autorités locales avaient parlé d'au moins 6 morts, dont quatre mineurs d'âge, parmi les spectateurs présents le long du parcours du cortège, qui fait partie de célébrations traditionnelles inscrites par l'Unesco au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Les autorités ont confirmé dimanche que la cause probable de l'explosion est une bonbonne de gaz utilisée à un stand ambulant de vente de nourriture, qui s'était installé près du parcours du cortège, qui attire plus de 400.000 curieux, touristes et participants. Selon l'agence EFE, des enquêteurs, experts en explosifs et pompiers se sont rendus sur place pour inspecter la scène de l'accident. La police a ensuite confirmé que c'était bien une fuite de gaz, dans un stand de nourriture où de l'huile de friture était utilisée, qui a provoqué l'explosion. Cette version est cependant mise en doute par une femme présente sur place et qui a été hospitalisée après avoir été blessée. Luisa Calderón, une vendeuse âgée d'une quarantaine d'années, a raconté à plusieurs journalistes, depuis son lit d'hôpital d'une chambre de l'Hospital General San Juan de Dios, que l'explosion avait provoqué une "fumée blanche", réclamant aux autorités de faire la clarté sur le déroulement exact des évènements. Le ministère de la santé a précisé que parmi les victimes décédées figurent trois enfants et un adolescent. Les blessés les plus graves ont été transférés à la Paz, dont plusieurs vers un centre spécialisé en affections oculaires. La rue où l'explosion a eu lieu a subi des dégâts importants. Les festivités du carnaval n'ont pas seulement été endeuillées à Oruro: un accident a notamment eu lieu dans le département de Cochabamba où un camion transportant entre autres des passagers a chuté dans un ravin, faisant au moins 5 morts. Selon l'agence bolivienne ABI, un commandant de la police nationale a évoqué dimanche un bilan global de 21 morts et 72 blessés pour la première journée de carnaval à travers le pays. (Belga)

Vos commentaires