En ce moment
 

Des centaines de réfugiés syriens quittent le Liban pour rentrer en Syrie

Des centaines de réfugiés syriens quittent le Liban pour rentrer en Syrie
Un membre de la Sûreté générale libanaise supervise le 18 avril 2018 le départ de bus dans la localité libanaise de Chebaa à bord desquels se trouvent des réfugiés syriens qui doivent rentrer dans leAli DIA
Syrie

Des centaines de réfugiés syriens ont quitté mercredi le Liban pour rejoindre leur village près de Damas dans le cadre d'un accord entre les autorités syriennes et la Sûreté générale libanaise, selon un photographe de l'AFP.

Quinze bus fournis par la Syrie sont arrivés à Chebaa, dans le sud-est du Liban, escortés par un convoi de la Sûreté générale libanaise, puis quelques 500 réfugiés ont pris place à bord, selon un photographe de l'AFP. L'un des bus arborait le portrait du président syrien Bachar al-Assad.

L'agence officielle syrienne Sana a ensuite indiqué que les réfugiés étaient en route vers Beit Jin, un village situé au sud-ouest de la capitale syrienne, et ses environs.

Ce départ a eu lieu dans le cadre d'un accord entre les autorités syriennes et la Sûreté générale libanaise, a indiqué à l'AFP une source locale à Chebaa.

Les personnes et familles concernées avaient fui il y a plusieurs années les combats aux portes de Damas pour se réfugier dans cette localité libanaise à la lisière de la Syrie et Israël.

"Grâce à Dieu, nous revenons dans notre pays", a affirmé à l'AFP un réfugié, sous le couvert de l'anonymat, avant de monter dans l'un des bus.

Les forces syriennes ont repris le contrôle de Beit Jin ces derniers mois à l'issue d'un accord qui a vu l'évacuation de ce village de jihadistes et civils.

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a précisé ne pas avoir pris part à l'opération de mercredi au vu "de la situation humanitaire et sécuritaire qui prévaut en Syrie", toujours en guerre.

Des ONG internationales ont mis en garde en début d'année contre un retour forcé des réfugiés syriens dans leur pays.

Le conflit qui ravage la Syrie depuis 2011 a fait plus de 350.000 morts et jeté des millions de personnes sur la route de l'exil. Près d'un million d'entre elles ont trouvé refuge au Liban où elles vivent dans une extrême pauvreté, selon l'ONU.

Vos commentaires