En ce moment
 
 

Des communistes occupent l'Acropole : "Peuples de l'Europe, soulevez-vous"

 
 

Cela ressemble à un mauvais scénario de série B. Des militants communistes ont occupé le site de l'Acropole d'Athènes, mardi matin.

Environ 200 militants communistes ont occupé mardi matin le site de l'Acropole, à Athènes, pour protester contre la cure d'austérité infligée au pays et dérouler une banderole géante appelant à la mobilisation, a constaté une photographe de l'AFP.
"Peuples de l'Europe, soulevez-vous", pouvait-on lire en grec et en anglais sur la banderole, accrochée au rocher de l'Acropole sur le flanc faisant face à l'entrée principale du site et au nouveau musée de l'Acropole.

A l'avant-garde de la mobilisation contre les mesures d'austérité que vaut à la Grèce sa dérive budgétaire, la parti communiste grec KKE et son émanation syndicale Pame sont coutumiers de ce genre d'opérations coups de poings et médiatiques. La police n'était pas en mesure de préciser dans l'immédiat comment ils étaient entrés sur le site, fermé au public à cette heure matinale et en principe objet d'une sévère surveillance.

Cette prise de l'Acropole intervient au premier jour d'une grève de 48H dans la fonction publique et à la veille d'une grève générale à l'appel des deux grandes centrales syndicales du privé et du public contre le nouveau plan de rigueur adopté dimanche par Athènes en contrepartie d'une aide financière de 110 milliards d'euros de l'UE et du FMI. Ces mesures, d'une sévérité inédite, prévoient notamment la suppression de deux salaires sur 14 dans la fonction publique, et de deux pensions sur 14 pour tous les retraités, compensées par des primes pour les plus bas revenus.



 




 

Vos commentaires