En ce moment
 

Des hackers nord-coréens ont pris pour cible le Japon, le Vietnam et le Moyen-Orient

Internet

(Belga) Un groupe de cyberespionnage nord-coréen est suspecté d'avoir ciblé l'an passé une entité au Japon associée à la mission américaine sur les sanctions et violation des droits de l'homme par Pyongyang, a indiqué mardi une firme de cybersécurité américaine.

La société californienne FireEye Inc. affirme que le groupe nord-coréen qu'il a repéré et baptisé APT37 a aussi espionné des entreprises au Vietnam et au Moyen-Orient. FireEye n'a pas identifié les entités et entreprises visées, et estime que le groupe de hackers est actif depuis au moins 2012. "Il a élargi ses cibles au delà de la péninsule coréenne pour inclure le Japon, le Vietnam et le Moyen-Orient" en 2017, explique FireEye dans un rapport cité par l'agence de presse japonaise Kyodo mercredi. "Nous évaluons avec confiance que cette activité est menée pour le compte du gouvernement nord-coréen au vu du développement des logiciels frauduleux et des cibles qui s'alignent sur les intérêts de l'Etat nord-coréen". Selon la société de cybersécurité, APT37 a auparavant principalement visé le gouvernement et des sociétés privées de Corée du Sud. De 2014 à 2017, l'espionnage s'est concentré sur le gouvernement sud-coréen, sa défense, et le milieu des médias. "Nous estimons que la mission principale d'APT37 est de couvrir la collecte de renseignement en appui aux intérêts stratégiques, militaires, politiques et économiques de la Corée du Nord", poursuit le rapport. Mis à part le Japon, APT37 aurait pris pour cible l'an passé une firme du Moyen-Orient impliquée dans une joint venture avec le gouvernement nord-coréen pour fournir des services de télécommunications au régime isolé. Les autres cibles, sont aussi une entreprise commerciale vietnamienne, des personnes ayant fui la Corée du Nord et des activistes des droit de l'homme. FireEye anticipe que ces pirates nord-coréens vont diversifier leurs rôles et régions où ils mènent leurs activités d'espionnage. (Belga)

Vos commentaires