En ce moment
 
 

Des milliers de touristes bloqués en Indonésie: aucun avion ne peut quitter Bali à cause d'une éruption

Des milliers de touristes bloqués en Indonésie: aucun avion ne peut quitter Bali à cause d'une éruption
 
 

Une éruption volcanique dans le centre de l'Indonésie a entraîné la fermeture vendredi de cinq aéroports, dont celui de Bali, et l'annulation de 250 vols, bloquant des milliers de vacanciers. Ces fermetures d'aéroports interviennent en pleine haute saison à Bali, une destination paradisiaque qui attire chaque année des millions de touristes étrangers.

"Des centaines de personnes campent sur le gazon des pelouses à l'extérieur de l'aéroport. Il y a une file de centaines de gens qui attendent de parler au service des passagers", a confié vendredi un témoin présent à l'aéroport international Ngura Rai de Bali. Selon un journaliste de l'AFP sur place, un millier de personnes sont bloquées dans cet aéroport.

bali

Le manager général de l'aéroport, Trikora Harjo, a indiqué que 230 vols -160 vols intérieurs et 170 vols internationaux- avaient été jusqu'ici annulés en raison de l'éruption volcanique, alors qu'on évoqué précédemment une centaine de vols annulés. La compagnie nationale indonésienne Garuda a annulé 112 vols vendredi, en grande majorité à destination et au départ de Bali. Les compagnies Air Asia, Jetstar, Virgin Australia et Air New Zealand ont également annulé des vols à destination et au départ de Bali. L'aéroport international de Lombok, autre île touristique voisine de celle de Bali, figure également parmi ceux fermés dans la nuit de jeudi à vendredi, à la suite de l'éruption au mont Raung, un volcan d'où s'échappent d'épais nuages de cendres. Les éruptions s'y poursuivaient vendredi.

Le mont Raung est l'un des 129 volcans actifs en Indonésie, archipel situé sur la "ceinture de feu du Pacifique", un alignement de volcans qui bordent l'océan Pacifique en suivant un ensemble de limites de plaques tectoniques et de failles sismiques.



 




 

Vos commentaires